Comment lancer votre propre marque de mode? Partie II

La première règle concernant le lancement d’une marque de mode est de comprendre que le design est partie intégrante d’un projet réussi. Si votre atout est la création, vous associer à quelqu’un qui pourrait être votre complément et vous aider à lancer votre label serait un plus. En ayant une idée bien tracée de la ligne à suivre concernant votre activité, cela vous démarquerait de beaucoup d’autres créateurs qui sont peut-être talentueux côté design mais n’ont pas cet esprit commercial dont vous avez besoin. Ce n’est pas une activité où vous pouvez tout faire vous-même, il est donc très important de savoir vous entourer des bonnes personnes.

La première question à vous poser est : Etes-vous prêts à vous lancer dans cette activité ? Etes-vous prêts à dédier des heures, des weeks-end entiers, votre temps libre et vos vacances à votre activité professionnelle ? Avez-vous envisagé de travailler pour une maison de couture dans le but d’obtenir une expérience pratique dans toutes les facettes de l'industrie ?

Diriger une marque de mode n’est pas si glamour

Même si la mode fait rêver de l’extérieur et que ce monde est empreint de glamour, c’est plutôt l’inverse lorsqu’il s’agit de diriger sa propre boîte. L'industrie a un rythme frénétique, avec des collections d'une durée de six mois seulement avant qu'elles ne deviennent obsolètes, il est donc important de comprendre ce processus pour établir de bons calendriers créatifs et commerciaux pour assurer votre succès.

Si vous avez un parrain ou encore un partenaire qui vous accompagne dans cette aventure, la première chose qu’ils vous diront de faire est un plan d’entreprise ou business plan. En dressant le panorama sur trois ans de comment vous allez imaginer votre entreprise, vous saurez où vous allez. Vous pourrez bien sûr actualiser ce plan et l’utiliser comme référence pour vérifier si vous avez atteint les objectifs que vous vous êtes fixé à chaque saison ou si vous avez besoin de réajuster quelques paramètres. Par ailleurs, dans le cas où vous auriez besoin d’un sponsor ou d’un financement, on vous demandera de présenter votre business plan, alors préparez-le dès le départ.

Les éléments clés à inclure dans votre plan sont: votre cible, la moyenne d’âge du groupe de clients potentiels, dans quelles magasins allez-vous vendre, identifiez vos concurrents et quel est le positionnement de votre marque par rapport aux autres ? S’il s’agit de votre tout premier business plan, vous trouverez facilement des modèles sur internet ou au British Fashion Council par exemple pour vous aider.

À partir du moment où vous commencez à créer vos collections, vous pouvez vous établir en tant que marque. L’enregistrement d'une marque doit se faire au près de l'Institut National de la Propriété Intellectuelle. L'INPI met à disposition sur son site les 10 étapes clés du dépôt de marque: http://www.inpi.fr/fr/marques.html. Le prix de l’enregistrement variera en fonction de l'étendu des classes sélectionnez.

Dressez un budget réaliste de ce dont vous aurez besoin pour lancer votre marque

Votre prochaine étape est la partie budgétaire. De quel capital avez-vous besoin pour démarrer ? Vous devrez être frugal, avoir des amis prêts à vous rendre service, travailler dans le garage de vos parents au lieu de dépenser votre argent dès le départ dans un atelier, mais il y a des dépenses que vous ne pourrez pas éviter. Tout d’abord, vous aurez à fixer un prix pour fabriquer votre collection, incluant les tissus, les accessoires, la mercerie et les échantillons. Ensuite vous devrez couvrir vos coûts opérationnels, qui devraient inclure un comptable pour gérer vos comptes, vos employés, les baux de location, les fabricants, les déplacements et voyages et tout ce dont vous aurez besoin chaque jour. Concernant la vente, vous aurez à fixer les prix des showrooms, des salons et des vendeurs. Vous devrez présenter votre collection dans plusieurs grandes villes internationales comme Milan, Paris ou New York et cela requiert d’un bel investissement.

Il existe plein de ressources pour les jeunes entrepreneurs

Si vous venez d’être diplômé et souhaitez lancer votre collection de prêt-à-porter, Londres et un endroit incroyable pour trouver de l’aide. Il existe beaucoup d’organisations qui sont prêts à subventionner les collections hommes et femmes d’un jeune talent. La BFC (British Fashion Council) est une référence concernant le sponsor, mais vous pouvez aussi leur solliciter vous-même un parrain pour vous guider personnellement. Malheureusement, Londres n’est pas la ville de mode la plus conciliante pour les marques qui ne défilent pas et vous aurez peut-être à travailler des heures supplémentaires pour vous faire remarquer par le conseil de mode.

La persévérance est la clé du succès dans la mode. De nombreuses marques reconnues ont souffert des aléas de l’industrie, de dures épreuves et ont même été confrontés à de multiples faillites. Alors ne baissez pas les bras, Rome n’a pas été construite en un jour, alors ne vous attendez pas à ce que votre marque deviennent une référence internationale à la fin de la première année.

Suite: 3ème Partie- comment rester en lice?

Texte: Don-Alvin Adegeest pour Fashionunited.uk. Traduction et mise en page: Anne Sophie Castro

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS