Coronavirus : la Fashion Week de Shanghai est reportée

Comme jeu de domino qui s’effondre, c’est tout l’écosystème de la filière mode qui est en train de s’affaisser en Chine. Après les reports, des salons Intertextile, CHIC, Apparel Fabrics, Yarn Expo, et Playtime qui devait se tenir les 19 et 20 février prochains, c’est au tour de l’emblématique fashion Week de Shanghai d’être touchée. La puissance organisation Shanghai Fashion Week annoncé ce lundi sur WeChat le report de la manifestation, qui aurait dû s’ouvrir le 26 mars prochain. Celle-ci a été différée sine die en raison de l’épidémie de coronavirus.

La décision a été prise conjointement avec le Comité central de Pékin, le Conseil d'État et le gouvernement municipal de Shanghai. « Nous espérons que tout le monde restera vigilant et prêtera attention aux conseils du gouvernement", a déclaré le vice-secrétaire général de la Fashion Week de Shanghai, Lu Xiaolei. L'organisation se concentrera sur le maintien du commerce, la communication avec l’ensemble des partenaires et la recherche d'une solution à la situation.

La Fashion Week de Pékin qui doit commencer le 25 mars, n'a pas encore fait d'annonce officielle. Cependant, il est fort probable qu’elle déclare également forfait, alors que les Chinois ont vu leur congé du Nouvel an lunaire prolongé. Et bien que la Chine ait officiellement repris le travail en début de semaine, les habitants de villes comme Wuhan, Shanghai et Hong Kong ont été invités à travailler de la maison jusqu’en mars pour prévenir la transmission du virus.

Les grandes griffes internationales ressentent déjà l’impact du coronavirus alors que les magasins fermés et les usines hors ligne perturbent à la fois la consommation et la production dans le plus grand marché de luxe du monde. Coach, Michael Kors, Canada Goose, Estée Lauder et bien d’autres se préparent à une forte baisse des ventes chinoises. Le 7 février, Burberry a déclaré que l’impact du virus était plus important que celui des manifestations pro-démocratie de Hong Kong, avec des baisses de fréquentations dans ses points de ventes locaux pouvant atteindre jusqu’à 80 pour cent.

photo : Shanghai Fashion Week

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS