Dernière innovation d'Ecoalf : des vêtements antibactériens capables de nettoyer l'air

La marque Ecoalf surprend à nouveau. Fidèle à son engagement en faveur du développement durable et d'une mode totalement respectueuse de l'environnement, la firme espagnole vient d'annoncer l'incorporation de « Pureti » dans ses vêtements. Une nouvelle technologie qui, grâce à ses propriétés antibactériennes, permettra non seulement aux vêtements de lutter activement contre la pollution de l'air, mais préviendra également la transmission de maladies infectieuses par un processus chimique activé via la lumière du soleil.

« Dans le cadre de son engagement envers la planète et les hommes, Ecoalf présente cet automne une nouvelle technologie capable de purifier l'air », explique la société dans un communiqué. Cette technologie étonnante permet d'éliminer, assurent-elle, « les polluants les plus courants dans l'atmosphère ». En outre, « grâce à ses propriétés antibactériennes, elle prévient la transmission de maladies infectieuses grâce à un processus chimique activé par la lumière solaire. »

Les premiers produits à bénéficier de la technologie « Pureti » seront des vêtements d'extérieur, des chaussures, ainsi que des accessoires tels que des sacs à dos et des casquettes. La collection automne-hiver 2020-2021 sera la première à présenter ces produits innovants.

Afin d’activer la technologie, la marque déclare qu’il suffit de porter le vêtement. Elle explique que cela est dû à un processus chimique appelé « photocatalyse ». Grâce à lui le tissu équipé de la technologie « Pureti » « est capable d'éliminer les polluants dans l'atmosphère tels que NOx, SOx ou COV ».

-40 pour cent de pollution dans l'air

La technologie « Pureti » est capable de réduire la pollution présente dans l'air de plus de 40 pour cent. Ecoalf a estimé que pour compenser la pollution produite par une voiture faisant environ 10 000 kilomètres par an, seuls 1,5 manteaux Glacier, 1,8 manteaux Iceberg, 12,4 baskets Sandford, 36 chapeaux Because et 9.2 sacs à dos Wild Sherpa sont nécessaires.

Dernière innovation d'Ecoalf : des vêtements antibactériens capables de nettoyer l'air

La nouvelle technologie « Pureti » utilisée par Ecoalf fait partie d'iSCAPE, un projet européen de recherche et d'innovation développé entre septembre 2016 et décembre 2019. Ce projet vise à lutter contre la pollution dans les villes pour les 60 prochaines années grâce à l'utilisation de traitements basés sur la photocatalyse. ISCAPE fait partie de l'initiative Horizon 2020, le programme de recherche et d'innovation le plus important de l'Union européenne.

Cet article a initialement été écrit pour FashionUnited.es. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.

Crédit : Ecoalf.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS