Des magasins Nike fermés en Afrique du Sud après des accusations de racisme

À Johannesburg, en Afrique du Sud, la firme internationale de sportswear, Nike, a fermé mercredi dernier ses magasins. Après la diffusion d’une vidéo où un homme se filme sur une plage en utilisant des termes racistes pour désigner la population noire, Nike a préféré fermer ses portes temporairement afin d’éviter tout débordement. L’homme en question, Adam Catzavelos, un sud-africain d’origine grecque, est marié à une cadre travaillant pour Nike. Son adresse, la photo de sa maison et son numéro de téléphone ont été partagés sur les réseaux sociaux.

Dans sa vidéo, très vite devenue virale, Adam Catzavelos exprime sa “joie d’être sur une plage où il n’y a pas de Kaffir”. Le terme “Kaffir” connu en Afrique du Sud, est un argot utilisé durant l'apartheid pour désigner une personne noire. Il est considéré comme péjoratif et très insultant.

Nike n’a pas souhaité répondre aux sollicitations des journalistes concernant la fermeture des boutiques. Toutefois la marque s’est exprimée dans un communiqué en insistant sur son «engagement de longue date en faveur de la diversité, de l’inclusion et du respect».

Photo : Facebook Nike
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS