Le tribunal de commerce de Paris a donné le feu vert au plan de reprise du leader de fil à broder DMC SA (Dollfus Mieg et Cie), par la société française de conseil Bernard Krief Consulting et Kohinoor le numéro deux du textile pakistanais.

Le repreneur BKC prévoit de préserver 245 emplois sur 382 en France. En redressement judiciaire depuis le 5 mai 2008 et en difficulté chronique depuis 15 ans, les effectifs de la société DMC SA ont fondu de 9.000 salariés en 1995 à un peu plus de 400 actuellement. DMC SA est la dernière filiale du groupe a être cédée après DMC Tissus, repris en août par le Pakistanais Kohinoor associé à BKC.

Objectif de DMC selon la direction : multiplier les ventes du groupe par quatre en dix ans, et devenir le leader du textile mondial.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS