Après les groupes de luxe LVMH et Kering, c’est au tour des magazines de mode Elle et Version Femina de signer la charte visant au respect des conditions de travail et au bien-être des mannequins.

L’évènement, a eu lieu ce vendredi 2 février 2018 à l’hôtel Le Bristol à Paris. Antoine Arnault, membre du conseil d'administration de LVMH était présent aux côtés de Marie-Claire Daveu, la directrice du développement durable et des affaires institutionnelles internationales de Kering. Du côté des nouveaux adhérents, ce sont Erin Doherty, la directrice de la rédaction de Elle et Catherine Roig, la directrice de la rédaction de Version Fémina qui ont pris part à la rencontre.

Ce texte qui entend bien s’imposer dans toute l’industrie présente de nombreux points qui semblent essentiels tels que l’exclusion définitive des mannequins de taille 32 des défilés et des shootings, l’obligation de présenter un certificat médical datant de moins de six mois ou encore l’interdiction d’embaucher des mannequins de moins de 16 ans pour représenter des adultes.

La charte, dévoilée en septembre dernier, à l’occasion de la Fashion Week parisienne, par LVMH et Kering est valable pour toutes les marques des deux groupes mais également pour tous leurs collaborateurs.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS