Eram déploie l’économie circulaire

Jean-Olivier Michaux, le directeur industriel du groupe Eram et de son unité de fabrication, la Manufacture 49, était invité lundi 14 septembre à participer au second forum du cuir sustainable , organisé par le Conseil National du Cuir. Il a témoigné sur la démarche du groupe en matière d’économie circulaire. Un plan d’envergure (le groupe décline 11 marques et a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros pour 5000 collaborateurs) et l’occasion de présenter sa première gamme de chaussures éco-conçue.

Le groupe Eram avait déjà présenté lors de la première édition du Sustainable Leather Forum, son offre de location de chaussures avec L’Atelier Bocage. Il entend désormais aller encore plus loin dans sa quête d’économie circulaire. Avec le projet Sessile, lancé fin 2019, il propose des sneakers unisexes, durables, labellisées Origine France Garantie fabriqués à partir de matériaux recyclés et recyclables. La gamme est vendue dans un réseau très selectif et également en ligne, en pré-commande. Un processus de démontage de la chaussure est en cours de brevetage pour donner une seconde vie au produit qui sera entièrement recyclé en une toute nouvelle paire de sneakers Sessile : un véritable cercle vertueux, tant en terme d’emplois pérennisés sur les territoires que sur le plan environnemental. « C’est un vrai défi technique, soulignait Jean-Olivier Michaux, quand on sait que la fabrication d’une chaussure est complexe, composée de nombreuses de matières, nécessite de la colle, etc. or, plus la matière initiale est pure, plus il est facile de la recycler. Nous avons travaillé avec la Chaire-Bali-Estia, spécialisée sur les innovations disruptives dans la mode, sur la partie technique de ce projet, pour le reconditionnement des produits.

Eram réitère ses engagements pour la planète

Outre ce lancement, Eram, via son programme « Change for Good » a réitéré ses engagements pour la planète. Les points fondamentaux : réduire son empreinte carbone de 30 pour cent d’ici 2030, déployer l’éco-conception sur l’ensemble de ses marques. Sur ce projet de longue haleine, le groupe travaille notamment à la fin de vie de ses produits, et insiste sur la transparence et la traçabilité. Via notamment sa Manufacture 49, près d’Angers, qui valorise les savoir-faire français et où est justement fabriquée la marque Sessile, mais aussi des produits upcyclés.

Crédit: Eram

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS