Un produit anti-moisissure interdit, glissé dans des chaussures importées de Chine, a provoqué en France de graves réactions allergiques. Ce produit, du "diméthylfumarate", se trouvait dans de petits sachets glissés dans des bottes, chaussures et ballerines chinoises, pour les préserver des moisissures. Une femme souffrant d'eczéma aigu au pied apparu après avoir porté des bottes achetées dans un magasin Etam. L'enseigne de prêt-à-porter a retiré ces bottes de ses boutiques, ainsi qu'une autre paire de chaussures, dont 192 exemplaires ont été vendus, contenant des sachets du même fongicide. Etam cherche à retrouver les clientes qui ont acheté ces bottes, vendues à 881 exemplaires. Plus de la moitié des chaussures importées en France (168 millions sur un total de 305 millions de paires sur les huit premiers mois de l'année) viennent de Chine, pour un montant de 677 millions d'euros, sur un total de 2,7 milliards d'euros), selon les chiffres des douanes.

PHOTO : ETAM

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS