La chaîne de télévision s'est plainte d'être brouillée par les autorités iraniennes comme la BBC, la Deutsche Welle et Voice of America.

"Ces derniers jours les émissions de Fashion TV retransmises en Europe et au Moyen-Orient ont été brouillées par l'arsenal iranien digne de la guerre des étoiles", qui vise des chaînes comme la BBC en persan, Voice of America et la Deutsche Welle diffusées par le satellite Hotbird, a déclaré à l'Agence France Presse le fondateur propriétaire de la chaîne, Michel Adam.

La République islamique d'Iran où le joug de la censure se fait le plus lourdement sentir, traverse une période très difficile, mais Michel Adam rappelle que Fashion TV n'est pas une chaîne politique réputée par son critique du gouvernement.

Forte d'une programmation de 24 heures sur 24 de style, en tant que miroir de la mode, Fashion TV refuse de se remettre en question. Pour la chaîne, les informations et les images diffusées sur Fashion TV n'ont apparemment rien de préjudiciable à l'idéologie de l'Iran.

La provocation qui sied si bien à la mode, sied moins bien à la société iranienne actuelle, surtout à l'heure ou la tendance nude envahit les podiums : teintes peau, tenues transparentes, découpes sexy, et mannequins à moitié nue...

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS