La Fondation Bardot, la ligue américaine PETA, la Ligue Française des Droits de l'Animal ont manifesté le 24 octobre, place de l'Opéra à Paris, une marche contre la fourrure. Cette manifestation "a pour but de rappeler au public que des animaux souffrent dans les fermes à fourrure et sont tués dans des conditions cruelles pour satisfaire une mode éphémère", soulignent-ils.

Les associations demandent aux créateurs de mode d'arrêter d'utiliser des fourrures animales et aux consommateurs de "ne pas acheter les peaux d'animaux torturés".

De plus en plus de personnes célebres se joignent à l'appel des associations au boycott de la fourrure... En réponse à une lettre de PETA, la première dame de France annonce qu'elle ne porte jamais de vraie fourrure.

« Je ne porte, ni achète, ni possède de fourrure » a écrit Carla Bruni-Sarkozy dans une lettre au vice-président de PETA, Dan Mathews. « Tous les créateurs qui me prêtent gentiment des vêtements pour des apparitions publiques peuvent vous dire que je n'accepte pas […] de pièces de fourrure, même si elles ne représentent qu'une petite partie de la tenue. »

« En rejetant officiellement la fourrure dans la capitale mondiale de la mode, cette idole du monde politique et du style fera réaliser à des gens de partout combien la fourrure est démodée et cruelle » déclare Dan Mathews.

Photo : Carla Bruni prend la pose avec un chaton.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS