Vans multiplie les initiatives de développement et de réorganisation de ses stratégies. En 2009, la marque connue pour ses baskets pour ado fusionne ses filiales française et espagnole, dote son offre, textile notamment, et son réseau, avec des forces de ventes dédiées plus puissantes. Zoom sur les initiatives d'une belle endormie désormais décidée à reconquérir son univers.

Lancées il y a dix ans, les lignes de vêtements Vans, qui totalisent 20 % du chiffre d'affaires avec les accessoires, s'octroient aujourd'hui une attention toute particulière. La marque a pour ce segment un objectif de croissance de 40 %. « L'objectif est d'être reconnus pour autre chose que nos chaussures », affirme un porte-parole de la griffe.

La distribution se verra d'ailleurs chouchouter par la nouvelle structure France/Espagne établie par Vans et dirigée par Yann Tschumi, ex-country manager France au sein de la marque depuis 2006. Cela permettra « d'optimiser la segmentation du marché et de mettre en place une distribution cohérente entre ces deux pays », souligne-t-on chez Vans

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS