La marque de luxe Hermès a obtenu le permis de construire il y a quelques semaines. Présent sur Pantin depuis 1994, dans un bâtiment de 30 000 m², Hermès International a décidé de doubler la surface de ses locaux dédiés à la maroquinerie en construisant 30 000 m² supplémentaires.

Cet espace comprendra un atelier pour l’habillage et le gainage d’objets de dimension exceptionnelle (pièces d’hélicoptère, d’avion, ...), un espace de démonstration des métiers de la mode, un deuxième restaurant inter-entreprise et un espace de réception pour le groupe. Actuellement de 500 personnes, l’effectif passera à un millier de salariés. Hermès avait déjà commencé à rapprocher ses équipes du site. Elles sont pour l’instant disséminées dans plusieurs endroits de la commune. Ce nouveau bâtiment devrait être achevé fin 2012.

Ambitieux sur le plan industriel, le projet l’est aussi au niveau urbain. Le bâtiment est en effet situé en plein coeur de Pantin, au pied du métro Hoche. « S’installer en centre-ville entraîne beaucoup de contraintes ; Hermés a opté pour un aménagement que peu d’entreprises ont la patience de mener », estime Samuel Soriano, DGA à l’urbanisme à la Ville de Pantin.

Chanel a également choisi de s’implanter à Pantin sur l’ex-site de la société Papyrus. Une fois cette usine détruite, environ 300 salariés investiront en 2012 un bâtiment de 30 000 m² accueillant le laboratoire de R&D dans la cosmétique et le parfum, un espace de « conservatoire des modèles », et quelques sous-traitants rattachés à Chanel.

Foto: Chanel Pantin
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS