Le braquage eclair réalisé lundi en plein jour dans la bijouterie Cartier de Cannes, sur la Croisette, a été le travail de "professionnels" qui ont agi vite, silencieusement et sans violence, selon une source judiciaire.

Le montant du butin n'a toujours pas été divulgué, mais une source proche de l'enquête indiquait après le braquage que le butin était de l'ordre de 15 millions d'euros.

Une source policière a jugé "prématuré" d'attribuer le casse au groupe des Pink Panther's, réseau international spécialisé dans les braquage de bijouteries de luxe, montré du doigt après le vol de Cannes.

En mars dernier, les services de police de 16 pays s'étaient réunis dans la région, à Monaco pour coordonner la lutte contre l'organisation criminelle, dont les membres ont pour point commun d'être originaires des pays de l'ex-Yougoslavie, notamment la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS