#ICouldHaveBeen : La Fondation Kering, une campagne pour mettre fin à la violence contre les femmes

À la suite des révélations concernant les agressions sexuelles de Harvey Weinstein, Louis CK et Jeffrey Tambor, des voix se lèvent dans le monde entier afin de lever le voile sur la violence et le harcèlement contre les femmes. Les directeurs de création des grandes maisons de luxe telles que Gucci, Stella McCartney, Joseph Altuzzarra, Christopher Kane et Qeelin se sont associés à la Fondation Kering pour encourager la Génération Z à mettre fin à la violence contre les femmes à travers la campagne #ICouldHaveBeen.

#ICouldHaveBeen : La Fondation Kering, une campagne pour mettre fin à la violence contre les femmes

« Pour mettre fin à la violence contre les femmes, je crois que nous devons changer les mentalités, et pour ce faire, nous devons engager les jeunes générations, en particulier la génération Z. Je pense qu'ils peuvent avoir un impact incroyable en agissant contre les inégalités entre les sexes » a déclaré Salma Hayek Pinault, actrice, réalisatrice et productrice et directrice du conseil d'administration de la Fondation Kering, Avec elle, Alessandro Michele, Stella McCartney, Christopher Kane, Joseph Altuzarra et Dennis Chan, directrice de la Fondation Kering, sont les protagonistes de la campagne annuelle Kering White Ribbon for Women.

#ICouldHaveBeen : La Fondation Kering, une campagne pour mettre fin à la violence contre les femmes

La Fondation Kering fait campagne pour mettre fin à la violence contre les femmes

Sous le hashtag #ICouldHaveBeen et à travers le site créé pour cette occasion, la campagne vise à sensibiliser, en particulier chez les adolescents et les jeunes adultes, à la violence contre les femmes. Grâce à la plateforme, la Fondation Kering invite ceux qui ne sont pas nés femme à imaginer ce que serait leur vie s'ils étaient nés en entrant le nom d'une fille sur le site. Par la suite, les utilisateurs découvrent alors la violence qu'ils pourraient avoir en tant que fille et sont invités à partager cela sur les réseaux sociaux.

#ICouldHaveBeen : La Fondation Kering, une campagne pour mettre fin à la violence contre les femmes

« Bien que nous ne puissions pas comprendre ce que vivent les victimes sans avoir vécu nous-mêmes la violence, j'aurais pu attirer l'attention sur les risques plus élevés de violence auxquels sont confrontées les filles et les femmes », a déclaré la Fondation Kering. De même, en signe de solidarité avec les victimes de la violence, les femmes sont invitées à prendre comme prénom HER et à encourager leur famille et leurs amis à participer à la campagne.

#ICouldHaveBeen : La Fondation Kering, une campagne pour mettre fin à la violence contre les femmes

« Etre née fille ne doit pas être équivalant de risque plus élevé à la violence », a déclaré François-Henri Pinault, pdg de Kering, et président de la Fondation Kering. « Pourtant, malheureusement, c'est le cas dans notre monde aujourd'hui. Nous aurions tous pu naître fille, nous devons tous assumer ce combat. Un combat que je suis fier de mener avec la Fondation Kering, nos maisons et leurs créateurs, via notre sixième campagne annuelle du Ruban Blanc pour les Femmes. » En plus de travailler avec ses directeurs artistiques, la Fondation Kering travaillera également avec de jeunes influenceurs, tels que comme Panayotis Pascot en France, Leonardo Decarli en Italie et Z.Tao en Chine, qui participeront à la campagne.

#ICouldHaveBeen : La Fondation Kering, une campagne pour mettre fin à la violence contre les femmes

Photo : ICouldHaveBeen.org

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS