Le salon international du prêt-à-porter et accessoires pour la distribution organisée, des enseignes de mode, détaillants et tous les professionnels du secteur de la mode, nous donne rendez-vous à Paris porte de Versailles, Hall 3, du 13 au 15 avril prochain.

Pour cette édition Intersélection propose l’expertise de créateurs de mode éthique pour préparer les choix stratégiques du futur. 250 exposants dont 40 nouveaux participants sont attendus, ainsi que la présentation de 1000 collections sur trois saisons de prêt-à-porter et accessoires pour l’hiver 2010, puis l’été et l’hiver 2011.

Le salon de circuit court-terme « Transition », aussi prévu les 13, 14 et 15 avril, porte de Versailles, à côté d’Intersélection, se transforme pour devenir un parcours ciblé pour les acheteurs détaillants. Les marques ayant choisi de jouer le jeu de Transition seront distinguées par un panneau « circuit Transition » qui indiquera aux détaillants visiteurs que ces stands leur proposent des produits de réassorts et de circuit court. La Fédération nationale de l’habillement, qui encourage ses adhérents à pratiquer l’étalement de leurs achats en cours saison, a choisi de soutenir cette opération.

Afin de connaître les produits « clés » de l’hiver et préparer l’été 2011, 500 m2 de mise en scènes récréatives, les défilés de créateurs internationaux, des informations de professionnels du secteur ainsi qu’une sélection des produits phare de la saison seront présentés au Forum.

Articulé sur 5 thèmes, le Forum présentera les tendances en avant-première avec des « Jeux » : Jeu de Points, Jeu de Couleurs, Jeu de Rôle, Jeu de Cache-Cache et Jeu de Hasard.

Et pour un avant-goût de l’été 2011, on nous annonce déjà une vague de flots bleus, des matières plissées, volantées, imprimées de motifs aquatiques sur des tissus fluides, des toiles lavées et délavées jusqu’au blanc immaculé. Sur des batiks ou des rayures marines, on trouvera en touches l’orange lumineux du corail et des poissons rouges…

Enfin, une plateforme de 11 créateurs éthiques initiera les « prêts à jouer le jeu de la Grande Distribution ». Phénomène émergent, la mode éthique ne représente qu’une part limitée du marché global de l’habillement. Cependant le consommateur fait pression sur les changements durablestels que le bio, la récup’, les projets de développement durables et le lien social. Ces 11 créateurs de mode éthique, forts de leurs convictions, se rapprocheront de la grande distribution et entraineront leur public dans un univers où se côtoient des valeurs de solidarité, de transparence et d’authenticité.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS