Karl Lagerfeld bannit l’utilisation de peaux exotiques

En décembre 2019, la marque Karl Lagerfeld annonçait l’arrêt de l’usage de fourrure pour leurs collections . Aujourd’hui, le label poursuit son engagement en bannissant cette fois-ci les peaux exotiques. La décision résulte notamment du militantisme de Peta US, qui œuvre activement pour sensibiliser les marques à l’usage de matières durables et respectueuses de l’environnement et des animaux.

« Karl Lagerfeld a pris une mesure commerciale judicieuse en cessant d'utiliser des peaux d’animaux sauvages, et la société pourrait ainsi sauver des vies humaines », déclare dans un communiqué Yvonne Taylor, directrice des projets d'entreprise de PETA. « Les aimables acheteurs peuvent faire leur part en optant pour les dernières tendances en matière de vêtements et d'accessoires végétaliens, en sachant qu'aucun animal n'a été tué pour eux ».

Karl Lagerfeld se joint maintenant à Mulberry, Diane von Furstenberg, Paul Smith, Victoria Beckham, Vivienne Westwood et d'autres pour bannir les peaux exotiques. Avant sa mort, Karl Lagerfeld était lui-même directeur de la création chez Chanel, qui a interdit la fourrure et les peaux exotiques en 2018.

Crédit : Karl Lagerfeld

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS