L’Oréal récompensé pour la parité au sein de son équipe de direction

À l’occasion de la septième édition du Palmarès de la Féminisation des Instances Dirigeantes des entreprises cotées en bourse, L’Oréal figure dans le top 3 du classement. L’entreprise française a progressé de deux places par rapport à l’édition 2018 et figure à la troisième place en 2019. Le groupe est aussi la première entreprise parmi les sociétés du CAC 40 à y figurer.

Selon L’Oréal, cette progression au sein du classement est le résultat de sa politique en faveur de l’égalité professionnelle, à tous les niveaux de l’entreprise. L’entreprise s’était engagée notamment à la parité dans l’accès aux promotions et aux formations ou encore la réduction des écarts de salaire. Pour ce dernier point, L’Oréal déclare faire appel depuis 2007 au laboratoire EconomiX (Paris-X Nanterre) pour procéder à une analyse annuelle des écarts de rémunération entre hommes et femmes en France et pouvoir ainsi mettre en place les mesures correctives nécessaires. Depuis 2019, l'écart des rémunérations médianes entre les femmes et les hommes qui était de dix pour cent en 2007 a disparu.

Présenté par le secrétariat d’Etat chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, la septième édition du Palmarès de la Féminisation des Instances Dirigeantes des entreprises cotées en bourse est établi par le cabinet de conseil Convictions RH. Il a examiné le taux de féminisation des 120 plus grandes entreprises françaises cotées en bourse, en prenant en compte la place des femmes dans leurs instances dirigeantes. L’objectif est de favoriser l'égalité femmes/hommes dans le monde du travail, et notamment parmi les plus hautes instances.

Crédit : L’Oréal

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS