Cette année, le Festival International de la Photographie de Mode qui se tient depuis le 15 juin jusqu’au 15 août 2009 à Cannes en extérieur et jusqu’au 28 août 2009 au Palm Beach Casino, rend hommage à Guy Bourdin. Ce photographe de mode mondialement reconnu - 18 ans après sa disparition - influence encore des générations de photographes de mode.

Des images monumentales s’installent en ville : sur la Croisette à Cannes, comme au coeur de la palmeraie voisine, la roseraie du port Canto, où est présentée l’oeuvre de l’invité d’honneur avec une exposition de ses photographies en grand format.

Par ailleurs, le Palm Beach Casino accueille la sélection 2009 de la création photographique contemporaine. 70 photographes de mode venus de tous les horizons présentent leurs créations sur tirage papier [1 m x 1,50 m]. Sur la terrasse du Palm Beach Casino, une sélection de 32 photographies parmi l’oeuvre de Guy Bourdin témoigne de la très grande force de ses images, tirées sur bâches [3mx 3 m] et installées sur des structures rétro éclairées, ainsi l’exposition est visible jour et nuit.

Le jury 2009, composé de personnalités du monde de la photographie, Laurence Benaïm, rédactrice en chef de Stiletto, Peter Knapp, photographe et directeur artistique, Jean-Luc Monterosso, directeur de la Maison Européenne de la Photographie à Paris et Guy Boyer, rédacteur en chef de Connaissance des Arts, décernera aux lauréats deux prix récompensant la créativité, l’imagination et l’audace de leur composition. Le grand prix de la Photographie de Mode 2009 pour un auteur confirmé et le prix du Jeune Talent de la Photographie de Mode 2009.

La mise en scène et le dispositif de cette manifestation offrent aux auteurs l’espace pour redécouvrir l’éclat de leur travail. Dialoguant avec le temps et leur public, ces images demeurent les empreintes universelles de notre histoire, de nos émotions et de la création artistique. Bonheur de Steve Hiett découvrant ses images en très grand format au Palm Beach Casino. Enthousiasme de Jean Loup Sieff apprenant – quelques mois avant sa disparition en 2000 – qu’il serait l’invité d’honneur du premier Festival International de la Photographie de Mode.

S’émancipant des pages des magazines pour la galerie d’exposition en plein air, la photographie de mode s’épanouit ici pleinement et s’affirme, séduisante ou provocatrice, au regard du promeneur, du professionnel ou de l’amateur de mode et d’art photographique comme véritable création d’auteur.

Photo 1: Gilles Bensimon

Photo 2: dauphin, Guy Bourdin



 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS