La Galice s'apprête à devenir une référence en matière de recherche et d'innovation textile. En effet, dans huit mois, le Centre de Technologie de Galice devrait ouvrir ses portes ; le résultat d'une union entre des politiques, des industriels, trois universités et huit entreprises textiles de cette région d'Espagne.

L'industrie du textile et de la confection représenterait actuellement 10 % de l'industrie manufacturière en Galice, soit 17 000 emplois et 30 % du total des exportations textiles espagnoles.

La création du Centre de Technologie textile de Galice apparaît comme une nécessité pour maintenir et développer la coopération et l'innovation entre les acteurs du textile de la région, mais aussi les acteurs mondiaux.

Le centre se concentrera autour de cinq domaines : les services, la formation, le consulting, la recherche et le développement pour l'application de nouvelles technologies dans l'industrie du textile et de certification.

Parmi les huit entreprises qui ont rejoint (pour l'instant) le projet, on trouve des groupes comme Inditex (Zara et Zara Home, Pull & Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho et Uterqüe) ou encore Adolfo Dominguez, Roberto Verino et Pikolinos.

Le Centre de Technologie Textile de Galice, qui devrait ouvrir ses portes dans huit mois, a d'ores et déjà reçu 336 000 euros pour financer sa construction et sera dirigé par Fernando Trebolle, vice-président du Conseil d'administration d'Adolfo Dominguez où il officie depuis vingt ans.

Foto: Adolfo

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS