• Home
  • Actualite
  • Mode
  • La mode dans les médias cette semaine : Amazon Prime Day, une édition pas comme les autres

La mode dans les médias cette semaine : Amazon Prime Day, une édition pas comme les autres

By Sharon Camara

2 juil. 2021

Mode

Facebook Amazon

FashionUnited vous propose de découvrir, chaque vendredi, une revue de l’actualité mode de la semaine. Depuis son premier lancement en 2015, l’Amazon Prime Day est prévu pour se tenir au mois de juillet sauf ces deux dernières années. En 2020, les bouleversements liés à la crise sanitaire ont conduit le géant de Seattle à organiser sa super promotion annuelle en octobre. Pour cette année 2021, ce sont les évènements internationaux prévus cet été qui ont bouleversé le programme : Jeux Olympiques de Tokyo, sans oublier la réouverture des frontières et la reprise des vols à l’international. L’évènement s’est donc déroulé les 21 et 22 juin 2021 et l’entreprise semble avoir atteint son objectif d’augmenter ses bénéfices par rapport à l’année précédente.

En termes de ventes, Amazon a déclaré que cette édition a été la plus importante. « Amazon ne fournit pas de chiffres sur ses revenus ou ses ventes dans le détail, mais les données de l'indice de l'économie numérique d'Adobe indiquent que la société a connu un Prime Day important et a même stimulé les ventes de commerce électronique de ses rivaux. Dans l'ensemble, les détaillants américains ont enregistré une hausse moyenne de 143 pour cent de leur chiffre d'affaires en ligne par rapport à un jour de juin ordinaire. Aux Etats-Unis, les dépenses en ligne des détaillants ont dépassé les 11 milliards de dollars sur deux jours, alors que l'année dernière, le Prime Day avait généré un chiffre d'affaires total en ligne de 10,4 milliards de dollars, selon Adobe », rapporte Zdnet.fr. Dans les détails, Adobe Digital Economy Index précise que « le chiffre d'affaires réalisé cette année est en hausse de 6,1 pour cent par rapport aux recettes de l'année dernière, où le “Prime Day” s'était aussi déroulé sur deux jours. Les revenus ont atteint 5,6 milliards de dollars lundi et 5,4 milliards mardi », selon une information partagée par Les Echos.fr.

Le leader du e-commerce a précisé que plus de 250 millions d'articles ont été achetés par les membres Prime à travers le monde.

Une opportunité pour les PME

« Amazon a commercialisé des articles en propre, mais ces ventes ont également bénéficié à ses vendeurs tiers, dans leur très grande majorité des TPE et PME. S'ils ont dû consentir à des rabais, compressant leurs marges, cette opération leur a permis de se faire connaître auprès d'un large public, constate Lsa-conso.fr qui a pu recueillir le ressenti d’un vendeur, Gui Perrier, co-fondateur de la start-up Dodow : « Dès le premier jour de Prime Day, nous avons constaté une augmentation de nos ventes sur Amazon.fr de plus de 239 pour cent par rapport à notre moyenne journalière », a-t-il confié au magazine.

« Les petits commerçants en ligne, ou ceux dont le chiffre d'affaires annuel en ligne est inférieur à 10 millions de dollars, ont également vu leurs ventes en ligne augmenter d'environ 21 pour cent, selon Adobe (...) En plus de vanter les ventes d'appareils de sa marque, Amazon attribue également au Prime Day le mérite d'avoir aidé les petites entreprises à augmenter leur chiffre d'affaires. Au cours des deux semaines précédant le Prime Day, Amazon a précisé que les clients avaient dépensé 1,9 milliard de dollars en produits destinés aux petites entreprises pendant la période de promotion, soit une augmentation de plus de cent pour cent par rapport à la même période de promotion précédant le Prime Day 2020 en octobre », explique Zdnet qui précise que les grands vendeurs ne sont pas en reste : « ceux réalisant plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel en ligne, ont bénéficié du plus fort effet de halo lors du Prime Day, avec une augmentation d'environ 29 pour cent du chiffre d'affaires du commerce électronique par rapport à un jour de juin moyen ».

Parmi les catégories qui ont attiré le plus de consommateurs dans l’Hexagone, il y a « la high-tech, l’informatique, mais également les produits pour la cuisine et la maison. Dix produits ont, selon Amazon, explosé des records de vente en France au cours de cette opération promotionnelle de 48 heures », explique Lsa-conso.fr. « Parmi les articles qui se sont le mieux vendus, un aspirateur robot de la marque Roomba, une machine à café Keurig, des bonbons vitaminés et des bandes de blanchiment dentaire sont arrivés en haut de la liste. », ajoute Stratégies.fr.

Facebook Amazon

Autre note positive du Prime Day qu’Amazon n’a probablement pas vu venir, l’augmentation des ventes chez la concurrence. « Bazaarvoice a analysé les données de son réseau Influenster pour examiner le comportement d’achat des consommateurs mondiaux lors du Amazon Prime Day 2021, en amont et en aval de l’événement (...) 55 pour cent des consommateurs sont effectivement passés à l’achat et 25 pour cent ont combiné ces achats à la fois sur Amazon et sur d’autres sites de marques et distributeurs, en privilégiant le commerçant qui propose les meilleures offres », analyse comarketing-news.fr.

Vous voulez en savoir plus sur le secteur mode ? N'attendez pas plus longtemps et faites comme de nombreux autres professionnels de l'industrie : Inscrivez-vous à la newsletter de FashionUnited !