La montée de la mode vegan, en chiffres

Le véganisme est en pleine croissance, à tel point qu'un nombre record de non-vegans ont adhéré à Veganuary, une promesse de commencer l'année en se mettant au défi de suivre un mode de vie à base de plantes pendant un mois entier. Pas moins de 250 000 promesses ont été faites cette année. Il est difficile de dire si tous ces gens ont réussi à s'en tenir au véganisme pendant 30 jours, mais la société d'analyse de données Edited s'est mise en quête de comprendre comment le nombre croissant de vegans a affecté la vente en ligne. Voilà ce qu'ils ont trouvé :

Les pays leaders

Les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France sont les pays qui investissent le plus sur le marché vegan. Fin janvier, Edited a observé une augmentation de 75 pour cent des produits décrits comme "vegans" au Royaume-Uni sur un an. Alors que les États-Unis n'ont connu qu'une croissance de 11 pour cent, le pays dispose déjà d'un assortiment de produits vegans nettement plus important que les autres marchés (voir graphique ci-dessous).

La France a connu une croissance de 12 pour cent, mais l'engagement de Paris à devenir la capitale de la mode durable d'ici 2024 pourrait accroître l'offre de produits vegan. Un autre pays à surveiller est le Danemark, qui a connu une augmentation de 320 pour cent des produits décrits comme vegans, selon Edited.

La montée de la mode vegan, en chiffres

Les industries de la beauté et de la chaussure les plus investies dans l'offre de produits vegans.

Lorsqu'il s'agit de lancer des produits vegans sur le marché, aucun secteur n'est allé plus vite que la beauté : de tous les nouveaux produits vegans lancés au Royaume-Uni l'an dernier, 82 pour cent appartenaient à la catégorie beauté. Le secteur de la beauté a également été à l'origine de 40 pour cent des lancements de produits vegans aux États-Unis et 62 pour cent en Allemagne l'année dernière. Cela est dû à l'augmentation de la demande de maquillage et de cosmétiques respectueux de l'environnement, qui ne proviendrait pas seulement de la montée du véganisme, mais à un changement d'attitude des consommateurs à l'égard de l'expérimentation animale en général.

Toutefois, l'industrie de la chaussure rattrape rapidement son retard. Selon Edited, les chaussures vegans représentaient 32 pour cent du marché de la chaussure aux États-Unis l'année dernière, contre 16 pour cent en 2017. Les marques de chaussures britanniques ont été un peu plus lentes à rattraper la tendance, cependant : les chaussures vegans ont représenté 16 pour cent du marché total au Royaume-Uni en 2018, en hausse par rapport aux 15 pour cent en 2017. Mais des détaillants comme Marks & Spencer ont déjà un œil sur la tendance, c'est pourquoi Edited conseille aux marques de chaussures de saisir l'opportunité aussi vite que possible.

La montée de la mode vegan, en chiffres

La vraie fourrure n'est plus à la mode

Le secteur du luxe a encore un long chemin à parcourir pour s’intégrer au marché vegan. Cependant, l'année dernière a vu une pléthore de maisons de mode s'engageant à interdire la fourrure et les peaux exotiques de leurs collections, ce qui est un bon début. Gucci, Chanel, Burberry et Versace ne sont que quelques-unes des plus importantes marques de luxe qui promettaient de ne plus utiliser de fourrure en 2018. Comme nous le savons, ce qui se passe sur le marché du luxe a un impact sur l'ensemble de l'industrie de la mode, ce qui explique pourquoi Edited a enregistré une baisse de 41 pour cent des arrivées de fourrures féminines en 2018 sur le seul marché britannique.

Cet article a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo : courtoisie de la PETA + Kooples, courtoisie de Edited, Pexels
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS