• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Le Quiet Luxury, cette nouvelle tendance mode minimaliste

Le Quiet Luxury, cette nouvelle tendance mode minimaliste

By Sharon Camara

loading...

Mode

The Row, marque emblématique du Quiet Luxury. Image: The Row via Spotlight Launchmetrics

Du luxe, oui, mais discret et minimaliste. Ces derniers mois, la tendance du Quiet Luxury s’est emparée de l’industrie de la mode. Si les pièces de luxe avec logos (très) apparents ont été mises en avant ces dernières années, notamment sur les réseaux sociaux, les préférences semblent se diriger vers une mode plus discrète.

À une époque où les consommateurs privilégient une mode plus respectueuse de l’environnement, des achats plus réfléchis que compulsifs, le Quiet Luxury se présente comme une suite logique des nouvelles habitudes d’achats des consommateurs. Qu’ils soient aisés ou non, les clients veulent désormais miser sur la qualité, mais aussi sur la discrétion.

Le Quiet Luxury ou comment distinguer les « riches » des « ultra-riches »

Ces dernières années, certaines personnalités, influenceurs et célébrités des réseaux sociaux ont créé une tendance en affichant fièrement leurs achats de luxe, symbole de leur vie fastueuse. En total opposition avec ce style de vie, les adeptes du Quiet Luxury partent du principe que la « vraie richesse » n’a pas besoin d’autant d’exposition. Pour ceux qui ont les moyens d’acheter du luxe, il s’agit aussi d’un moyen de se distinguer. Mais attention, si ces pièces sont discrètes, elles restent toutefois assez chères. Finis les grosses ceintures Gucci, les ensembles monogramme Marine Serre ou les t-shirts Suprême. Le Quiet Luxury est promu par des marques telles que The Row, des sœurs Olsen, Khaite, ou encore Jil Sanders.

Jil Sander, marque emblématique du Quiet Luxury. Image : Jil Sander AW19 credit Catwalkpictures

Une nouvelle tendance, vraiment ?

Si le terme « Quiet Luxury » (luxe discret, en français) est récent, la tendance quant à elle ne date pas d’aujourd’hui. Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, les précurseurs ne sont pas vraiment des férus de mode, bien au contraire. Il y a eu Steve Jobs avec ses cols roulés Issey Miyake à 175 dollars (environ 164 euros). Autre génie de la tech, Mark Zuckerberg est facilement reconnaissable avec ses t-shirts qui ne coûtent pas moins de 200 dollars (soit 181 euros).

Acheter moins de vêtements et miser sur des achats plus réfléchis, de meilleure qualité et qui pourront durer plus longtemps, voici la mission que remplit donc le Quiet Luxury.

Vous ne voulez manquer aucune actualité liée à l'industrie de la mode ? Cliquez ici pour vous abonner à la newsletter de FashionUnited.
Jil Sander
TENDANCES
THE ROW
Scroll down to read more