Lee Jeans de plus en plus éco-responsable

D’ici 2020, 60 pour cent de la collection Lee Jeans sera éco-responsable. C’est l’objectif affiché de Lee Jeans, 130 d’histoire au compteur, et marque iconique de l’american way of life. En attendant, la marque dévoile ses nouveaux modèles éco responsables pour la prochaine saison d’hiver, conçus en partenariat avec le denimier italien Candiani Mill, se voulant « le fabricant de jeans le plus propre au monde ». Leader dans le domaine des textiles durables, l’entreprise de filature, de tissage et de teinture Candiani Mill a été la toute première à utiliser le processus de fixation de la couleur naturel Kitotex et la technologie de teinture Indigo Juice, qu’elle a elle-même mise au point. La combinaison de ces technologies durables permet à Lee Jeans de produire ses tissus en utilisant 15 pour cent d’eau en moins, en économisant 25 pour cent d’énergie en 33 pour cent de produits chimiques. Les toiles sont tissées avec du coton labellisé Bci (Better Cotton Initiative) et du coton bio.

S’appuyant sur les concepts d’innovation et de durabilité, cette collection premium de jeans « selvedge » signe une nouvelle étape dans l’engagement de Lee à devenir une marque plus « verte ». Au menu de cet hiver, les coupes emblématiques « Skinny Scarle High » (skinny taille haute) ainsi qu’une nouvelle coupe FW19 le « Carol » (coupe droite) viennent compléter l’offre femme. Les légendaires « Luke » à la coupe slim, le « Rider » ainsi que le « Austin » (nouvelle coupe) s’ajoutent aux modèles homme déjà existants. Cette saison, l’iconique « Rider Jacket » (veste unisexe) ainsi que les tee-shirts classiques hommes et femmes viennent également enrichir la ligne sustainable.

Des jeans durables avec le tisseur italien Candiani Mill

L’intégralité de la collection est taillée dans des toiles denim selvedge (tissage très serré), y compris les modèles en tissu stretch éco-responsable. Le patch arrière emblématique de Lee est quant à lui réinterprété dans un cuir vegan lisse, À l’intérieur des poches, on trouvera une note d’information destinée au client donnant différents détails sur le processus de fabrication durable du vêtement.

Comme Wrangler, Lee sera séparé du groupe VF corp dès le mois d’août. Le géant américain avait envisagé de vendre son activité jeans, mais a finalement opté pour une autre solution, créant pour ces deux marques une nouvelle entreprise, gérée distinctement des marques d’outdoor du groupe, comme The North Face et Timberland.

photo : Lee Jeans éco

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS