• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Les directrices artistiques conquièrent la mode casual parisienne

Mode |EN IMAGES

Les directrices artistiques conquièrent la mode casual parisienne

By Julia Garel

14 oct. 2020

La mode a clos le marathon de ses Fashion Weeks et laissé à l’esprit l’impression d’une charmante parenthèse dans un monde en pleine pandémie. Parmi les défilés les plus regardés et partagés sur les médias sociaux, le moteur de recherche Tagwalk a sorti dans son rapport « Spring/Summer 2021, Key Facts & Data », quatre grands noms de la mode française : Chanel, Dior, Isabel Marant, Chloé, quatre maisons dont la direction artistique est chacune assurée par une femme. Chez elles, les silhouettes n’entravent pas la démarche, la sensualité n’est pas fantasmée et le confort fait autorité. Retour sur ces quatres collections dont la popularité sur la toile ne tenait pas seulement à la célébrité des marques, mais aussi à la fraîcheur informelle et de leurs vestiaires casual.

Maria Grazia Chiuri chez Dior

Cela n’est pas la première fois que la directrice artistique de Dior propose des silhouettes à l’allure bohème. Depuis son arrivée en 2016, Maria Grazia Chiuri, première femme à ce poste chez Dior, a imposé une silhouette fluide, très loin du tailleur bar de Monsieur Christian Dior. Mais cette saison, elle a poussé d’un cran le curseur de la décontraction et proposé des tenues ad hoc, adaptées à un quotidien confiné à la maison. En guise d’influence, elle a invoqué les cultures du monde, du Japon à l’Indonésie pour proposer un vestiaire ultra-confortable aux motifs bigarrés : des patchworks de foulards, beaucoup de rayures des motifs cachemire et floraux, des fragments de dentelle.

Image : Dior PE21.

Virginie Viard chez Chanel

Chez Chanel, Virginie Viard s’est inspirée des actrices d’Hollywood et de la Nouvelle Vague pour créer sa collection estivale. Appréciée par les critiques de mode pour la féminité certaine qui s’échappe de ses silhouettes, elle a encore une fois réussi à proposer un vestiaire hautement portable, ponctué de rose, de robes longues, de brassières en dentelle et de jupes fendues, juste ce qu’il faut. Lire notre article.

Image : Chanel PE21.

La puissance d’Isabel Marant

Cette saison, le show Isabel Marant est certainement celui dont on retiendra le plus l’ambiance. La créatrice parisienne a fait venir le collectif de danse (La)horde pour exécuter une performance grisante, passant outre les règles de distanciation sociale. L’esprit festif rappellait celui des années 80 et a offert un bol d’air en cette difficile période de pandémie. La collection, elle, était fidèle à la créatrice : bohème et féminine, mettant à l'honneur cette saison, l'énergie du rose et de la couleur.

Image : Isabel Marant PE21.

Natacha Ramsay Lévi chez Chloé

Chez Chloé, dont Natacha Ramsay Lévi assure la direction artistique, la collection était là encore bohème. Intitulée « Une saison d’espoir », elle a, elle aussi, laissé place au rose et à la décontraction : de larges pantalons taille haute, des tailles ceinturées de cuir, des mailles loose et de longues tuniques. On peut, sans risque, parier que l’été prochain sera plus casual que jamais.

Image : Chloé PE21.

Crédit Image principale : Isabel Marant backstage, PE21