• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Les Méduses vont se mettre au vert

Les Méduses vont se mettre au vert

By Odile Mopin

31 août 2021

Mode

Méduse

« Le plastique c’est fantastique ! » Ce titre pur jus eighties du groupe nantais Elmer Foot Beat a bien vieilli. Mais pas la Méduse, marque déposée, la fameuse chaussure plastique de plage fabriquée en France depuis 1946, l’authentique.

Un produit culte, symbole des vacances sur la côte avec la glacière et la R16, puis devenu icone de mode, inspiration de nombreux stylistes qui la déclinent déjà en mode « vert » : telles Amélie Pichard ou Agnès b. qui ont lancé avec l’outil industriel de la marque des méduses en plastique de chanvre 100 pour cent recyclable.

La Méduse est aujourd’hui fabriquée par la PME familiale Humeau-Baupréau, dans le Maine-et-Loire, qui l’a racheté en 2003 à la Sarraizienne et en vend chaque année environ 400 000 paires par an, dont 20 pour cent à l’export. Particulièrement au Japon et en Corée du Sud, où la Méduse est perçue comme un totem de mode.

Mais aujourd’hui, le plastique a mauvaise presse. Pas de quoi cependant entamer la popularité des Méduses, telle que le nom est devenu quasi générique pour évoquer une sandale de mer.

D’autant que la marque fait aujourd’hui sa transition écologique. Comment ? En utilisant son potentiel de recyclage, jusqu’ici non exploité. Le moulage (unique) par injection de PVC provenant de Vendée produit un plastique recyclable sept fois en théorie, compte-tenu de sa longue durée de vie. Humeau-Baupréau s’est donc lancé dans une série de tests pour éprouver la faisabilité de son projet, lancer en 2023 ses Méduses recyclables. Pour ce faire, la PME s’est rapprochée de l’éco-organisme de la filière cuir et textile, Refashion (ex-Eco-TLC) qui accompagne notamment les entreprises à se diriger vers l’économie circulaire et à changer leurs modes de production.

Des produits vont être collectés auprès de revendeurs, puis triés, nettoyés et enfin recyclés pour renaître. A terme, une fois la phase de tests industriels aboutie, l’objectif est d’étendre le process à l’ensemble des gammes de l’entreprise.