Louis Vuitton protège son logo et part en guerre contre les marques usurpatrices

Les avocats de Louis Vuitton ont remporté deux procès en fin d’année 2018. Des affaires judiciaires qui visaient à protéger l’identité de la marque ainsi que son logo. Devant le Tribunal de première instance des Communautés européennes, la marque était opposée à deux labels s’étant enregistrés avec des noms “identiques ou similaires” tout en proposant “des produits ou services non similaires”, peut-on lire dans le compte rendu de la firme. L’une des marques était enregistré dans la catégorie “boissons, services de bar, services de restauration” tandis que la seconde proposait des services de “jeux, machines à sous, casino, jeux de hasard et jeux en ligne”.

LV a dénoncé auprès de la Cour, le degré élevé de similitude entre les logos des marques en cause et la force de son identité à l’international. Une utilisation qui, selon Louis Vuitton, donnait un “avantage injuste” aux deux marques contestées et portait préjudice à l’entreprise connue à l'international pour son positionnement haut de gamme.

Pour prendre sa décision, la Cour a examiné la similitude des signes en cause, en comparant les éléments visuels, phonétiques et conceptuels et a conclu que, les signes en cause avaient un "degré moyen de similitude visuelle et phonétique ".

Photo : Facebook Louis Vuitton

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS