Pour LVMH, l’amélioration des tendances au quatrième trimestre concernant son secteur montres et joaillerie, a permis de limiter le recul des ventes de l’année à 13 pour cent.

Le résultat opérationnel courant s’élève à 63 millions d’euros. Selon le groupe, face à un déstockage important des détaillants et à la baisse des marchés américain et japonais, "les marques de montres et joaillerie consolident leurs parts de marché et maintiennent une gestion très rigoureuse des coûts et des stocks."

Porté par le succès de ses collections, notamment Carrera et Monaco, TAG Heuer renforce ses positions sur tous ses marchés clés. Hublot témoigne d’une bonne résistance et démarre la production au sein de sa nouvelle manufacture. Montres Dior poursuit la montée en gamme de la ligne Christal.

Les marques joaillières affichent une bonne résistance de leurs réseaux en propre, bénéficiant du succès des collections icônes Attrape-Moi et Liens chez Chaumet, Force 10 chez Fred et celles des solitaires chez De Beers.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS