Les Chinois vont pouvoir s'initier à la mode innovatrice et décontractée de Marithé et François Girbaud. Les Américains (pourtant inventeurs du jean) se sont entichés des pièces en denim de ces deux créateurs français qui visent maintenant les marchés émergents en Asie et au moyen-Orient. La première d'une quinzaine de boutiques prévues en Chine d'ici à trois ans a été ouverte à Pékin le 3 août. La chapelle pékinoise de Martithé+François Girbaud de 140 m2 située dans le nouvel hôtel Park Hyatt de la capitale chinoise, a été conçue par le designer Patrick Norguet.

Une griffe " denim " en pleine expansion : 35 ouvertures de magasins en Chine sont prévues dans les cinq années à venir. À la rentrée, l'enseigne s'installera à Dubaï. et un accord vient d'être signé avec un partenaire pour ouvrir cinq magasins en Russie. « Nous avons les atouts pour nous développer dans les nouveaux marchés du luxe démocratisés face à des créateurs comme Prada », estime Olivier Bachellerie, le PDG. Parallèlement, la marque prévoit également d'étendre son réseau en Europe (Grèce, Allemagne, Italie, Grande-Bretagne) et en France. Née de la rencontre des deux ex-hippies dans les années 1960, l'entreprise Marithé et François Girbaud a grandi pendant quarante ans au gré des opportunités, sans grande vision stratégique. La roue tourne... Pourtant la griffe résiste à la conjoncture économique peu favorable, son chiffre d'affaires s'élève à 220 millions d'euros.

Images: Carly Jane Lock

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS