Les actionnaires de Mariella Burani Fashion Group ont approuvé une augmentation de capital de 83 millions d'euros pour couvrir les pertes, mais aucun accord n' a encore été trouvé avec les banques sur la dette.

Face à ce bras de fer entre l'actionnaire majoritaire et les banques, le conseil d'administration du groupe de mode italien indique qu'il adoptera "les mesures les plus opportunes" y compris le lancement d'une "procédure de liquidation" ou une mise sous tutelle par le gouvernement pour être protégé des créanciers si la recapitalisation finit par échouer.

Les pertes de MBFG sont à hauteur de 104,3 millions.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS