• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Mode et héritage : ces marques transmises de génération en génération

Mode et héritage : ces marques transmises de génération en génération

By Sharon Camara

22 sept. 2022

Mode

Tod’s Re-Generation

Ce sont des marques qui existent depuis plusieurs décennies, qui doivent leur longévité à la constance et au travail de plusieurs générations d’héritiers. Si au fil des ans, certaines ont intégrées de grands groupes de mode, d’autres au contraire, sont précieusement gardées et dirigées par la même famille depuis plusieurs années. Histoires familiales et business, FashionUnited vous propose de découvrir six marques qui ont été ou sont toujours dirigées par les enfants et/ou petits enfants des fondateurs.

Tod’s

Dans les années 1920, Filippo Della Valle fabrique des chaussures dans sa cordonnerie qui deviendra par la suite un atelier de chaussures pour grands magasins, sous la supervision de son fils Dorino. En 1978, c’est son petit-fils, Diego Della Valle qui crée l’entreprise Tod’s, devenue célèbre pour son modèle phare, les mocassins Gommino. En développant une véritable stratégie marketing, il réussit à étendre la notoriété de la marque, tout en maintenant son savoir-faire artisanal. Au fil des années, l’entreprise s’élargit avec la création de Hogan et l’acquisition de Roger Vivier. Au premier trimestre 2022, le groupe Tod’s a annoncé un chiffre d’affaires de 219,6 millions d'euros en hausse de 23 pour cent.

Millet Mountain Group

Jean-Pierre Millet/ Courtesy of Millet

Spécialisée dans les vêtements de plein air, la marque Millet est lancée en 1921 par Marc et Hermance Millet. À leurs débuts, ils ne fabriquent que des sacs à provisions et des musettes pour les clients de leur épicerie près de Lyon. À la mort de son époux en 1937, Hermance poursuit l’aventure avec ses fils Raymond et René. Ces derniers prennent le contrôle de l’entreprise familiale en 1945. Entre-temps, la marque élargit son offre avec des sacs d’alpinisme. Dans les années 70, l’offre s’étend aux vêtements d’altitude, de randonnée et de ski. Après le départ à la retraite de ses dirigeants, la marque intègre le groupe comme Lafuma puis le groupe suisse Calida. En 2022, Millet fait son grand retour au sein de la famille fondatrice. Jean-Pierre Millet, petit-fils du fondateur, rachète la marque. Il est accompagné dans cette démarche par Inspiring Sport Capital, une société de capital-investissement spécialisée dans le sport.

Sin Rejac

Fabricant français de rubans personnalisés pour des marques de luxe, Sin Rejac est une entreprise installée dans la métropole lilloise. La société Rejac a été fondée par Jacques Hurfin en 1946 à Paris et la société Sin a vu le jour en 1947 dans le Nord de la France. Les deux entreprises ont fusionné dans les années 80 et Jacques Hurfin en est devenu le directeur et l’actionnaire majoritaire, le reste de l’actionnariat étant partagé entre ses fils et des partenaires industriels. Ces derniers sont toujours à la tête de l’entreprise qui produit en moyenne 40 millions de mètres de ruban par an. Sin Rejac s'appuie sur un savoir-faire développé depuis les années 40 et collabore avec des clients prestigieux tels que Hermès, Dior, Chanel, Cartier, Prada, Louis Vuitton, Bentley, Ferrari.

Loewe

Courtesy of Loewe x Net-a-Porter

En 1846, Enrique Loewe Roessberg fonde une coopérative de maroquiniers à laquelle il donne son nom. D’origine allemande, il s’installe en Espagne où il développe son atelier, en produisant des articles en cuir. Très vite, le succès est au rendez-vous et le fondateur ouvre des boutiques à travers l’Espagne. Loewe devient très tôt une affaire de famille. Enrique Loewe Roessberg y intègre son fils, puis son petit-fils Enrique Loewe Knappe. Ce dernier est entré dans l’entreprise familiale en 1934, à l’âge de 24 ans. Sous sa direction, Loewe entame son expansion internationale avec l’ouverture de points de vente à Londres en 1963 et dix ans plus tard au Japon. Depuis 1996, Loewe appartient au groupe LVMH. Enrique Loewe Knappe décède en 2016 à l’âge de 103 ans. Il a dirigé l’entreprise pendant près de cinquante ans.

L'Association Familiale Mulliez (AFM)

Courtesy of Kiabi

Grande distribution, articles pour la maison, mode, l'Association familiale Mulliez (AFM) regroupe de nombreuses marques et enseignes, évoluant dans des secteurs variés. Fondée en 1955, il s’agit d’une association œuvrant pour les intérêts économiques de la famille Mulliez. Lors de sa création, la mission était d’assurer la succession de Louis Mulliez, de maintenir son patrimoine et de le répartir équitablement entre ses 11 héritiers. Aujourd’hui, l’Association Familiale Mulliez regroupe près de 800 membres. Les Mulliez figurent dans le classement des familles françaises les plus riches. Ils possèdent notamment les enseignes Auchan, Kiabi, Décathlon et Pimkie. Au total, ce sont près de 130 marques, 700 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires d’une centaine de milliards d’euros par an que la famille cumule.

Fendi

Courtesy of Fendi

Créée par Adele et Edoardo Fendi à Rome en 1925, la maison Fendi fait partie du groupe LVMH depuis 2001. En 1926, le couple ouvre sa première boutique, avec un atelier spécialement dédié à la fourrure et à la maroquinerie, le succès est au rendez-vous. La marque gagne en popularité lorsque les filles des fondateurs intègrent le business familial. En 1965, elles recrutent un jeune styliste allemand, Karl Lagerfeld en tant que directeur artistique. Il est à l’origine du célèbre logo de la maison. En 1992, Silvia Venturini Fendi, qui représente la troisième génération, rejoint l’entreprise à la direction artistique aux côtés de Karl Lagerfeld. Elle lance Fendissime, une ligne plus accessible. Elle devient en 1994 responsable des accessoires, puis du prêt-à-porter homme.

Vous ne voulez manquer aucune actualité liée à l'industrie de la mode ? N'attendez plus et faites comme de nombreux autres professionnels du secteur : Abonnez-vous à la newsletter de FashionUnited !
FEndi
LOEWE
Mulliez
Tod’s