Placé en redressement judiciaire depuis la veille de Noël, le processus du groupe de prêt-à-porter féminin engagé au début de l'année par ses actionnaires va se poursuivre. Présente dans 50 pays, la marque Morgan emploie 1.000 personnes, dont 750 en France et est

vendue dans 500 boutiques, dont 210 gérées en directe. Lors de son dernier exercice en 2008, l'enseigne a réalisé un chiffre d'affaires de 140 millions d'euros, soit un recul de 9%.

Selon le journal Le Figaro, des discussions avec une demi-douzaine de repreneurs potentiels n'ont pu aboutir en raison de la réticence des banques à renégocier la dette du groupe, estimée à 30 millions d'euros. Le fonds Apax Partners détient environ 40% du groupe et les familles fondatrices Bismuth et Barouch 40% à elles deux. Les 20% restant sont détenus par d'autres investisseurs privés.

Morgan se retrouve actuellement en litige avec un ancien sous-traitant tunisien, qui réclamait d'importantes indemnités pour rupture des relations commerciales.

Née en 1968 dans le Sentier, ces dernières années, la marque connue pour sa mode à petits prix qui vise les 16-30 ans, a dû mal à s'adapter à la déferlante des géants du prêt-à-porter "pas cher" Zara et H&M. La faillite de sa filiale britannique (30 millions de chiffre d'affaires) en 2006 a été un coup dur pour le groupe dont la santé financière s'aggrave depuis le net repli du marché du textile l'année dernière.

Morgan PHOTO: Campagne publicitaire Morgan de toi avec Mischa Barton.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS