• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Nasty Gal s’engage pour une mode plus durable

Nasty Gal s’engage pour une mode plus durable

By Sharon Camara

13 juil. 2021

Mode

Nasty Gal

Le vintage a toujours été dans l’ADN de Nasty Gal. L’aventure de la marque a commencé dans un appartement de San Francisco, où la fondatrice Sophia Amoruso vendait des pièces modes vintage sur Ebay. Quatorze ans plus tard, la marque a de plus grandes ambitions en matière de mode durable. D’ici 2025, Nasty Gal ambitionne de n’utiliser que des fibres de coton et polyester recyclées pour toutes ses collections.

Cela passe par diverses actions qui seront entreprises dans les quatre années à venir pour atteindre cet objectif. Pour cette année 2021, Nasty Gal veut faire preuve de transparence. Ainsi, la marque prévoit de dévoiler la liste des usines avec lesquelles elle travaille, ses pratiques d'achat et de publier sa stratégie d'impact social pour soutenir les communautés locales. Un centre d’excellence sera lancé à Leicester en Angleterre. Il s’agit d’une usine pour montrer comment les vêtements sont fabriqués et partager les meilleures pratiques à travers l'industrie.

Nasty Gal

Cette année, Nasty Gal lance également une collection capsule en collaboration avec Jen Ceballos du compte Instagram « endlesslyloveclub » (plus de 631 000 followers). Baptisée « Après Réflexion », la première collection durable de la marque est composée des essentiels de l’été faits à partir des tissus recyclés, du denim bio et du vintage upcyclé. Il s’agit d’une gamme en édition limitée de 40 pièces.

« Après Réflexion » est sortie le 5 Juillet dernier et les prix varient entre 30 euros et 70 euros avec les tailles entre XS et XL.