Pour la maison Dior, John Galliano a présenté une collection printemps - été beaucoup plus sobre et peut-être plus facile à vendre qu’à l’accoutumé. La femme Dior sera d’un « chic tribal » : imprimés, coquillages africains, vestes en python, en galuchat, en cuir, et peaux de bête. Le créateur a choisi une palette de couleurs comprenant des notes de mandarine, turquoise ou jaune pour sa collection qui s’articulait autour de la construction sur le buste et du flou sur les jambes avec des jupes légères.

Pour sa griffe éponyme, l’enfant terrible de la mode a surpris les invités en renonçant aux décors extravagants habituels avec une collection relativement classique : robes de jersey drapé, longues robes transparentes à froufrous superposés de mousseline et jupes florales en satin ébouriffé. Des chapeaux de généraux napoléoniens et casques miliaire géant plumé, et des chaussures à talons vertigineux en cuir métallisé ont pourtant apporté la petite touché d’excentricité du créateur.

John Galliano vient de nommer Pierre Denis le nouveau directeur général de sa griffe éponyme. Il succède à Fabrizio Malverdi qui part chez Givenchy.

À vos marques…. Le 15 novembre le créateur britannique sort son nouveau parfum, "John Galliano". D’abord disponible en exclusivité chez Sephora dès le 10 octobre, cette fragrance (un mélange d’arômes de lavande, rose et violette aux notes de bergamote, ambre et cèdre) sort un an avant les vingt-cinq ans de la griffe Galliano. Le directeur artistique de la maison Dior ajoute ainsi une corde à son arc, tout comme un autre grand couturier, Karl Lagerfeld, qui sort lui aussi son premier parfum cette saison.

PHOTO : John Galliano

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS