Portrait : Aïzea, une maison de maroquinerie artisanale made in Pays Basque

Membre de l’incubateur Au-Delà du Cuir, de la Fédération du Cuir et de la chaussure, Aïzea (le vent en basque) est une maison de haute maroquinerie fondée par Joakin Echeverria, qui créée des sacs, chaussures et accessoires, reflétant le style et les valeurs de sa région natale. Un esprit vibrant, brut, précis, plutôt masculin. On peut découvrir ses produits dans la galerie Vivienne à Paris et sur le site de la marque. Son ADN ? L’amour du cuir, avec une matière, le Taurillon, sourcé dans une tannerie historique du Pays Basque. Mais aussi les matières reliéfées, grainées, ou à écailles, jusqu’aux cuirs précieux et exotiques, comme le python et l’alligator du Mississipi. Des peaux assemblées dans des ateliers valorisant la main et le savoir-faire.

Destinés aux esthètes qui travaillent et voyagent, ses produits fonctionnels et épurés aux coloris profonds, ont séduit une communauté d’afficionados depuis 2017. Ce qui a permis à la jeune entreprise de résister malgré la crise sanitaire. Un contexte difficile cependant, qui incite aujourd’hui Aïzea à se recentrer sur des collections exclusivement masculines. C’est aussi le temps d’une réflexion autour de l’impact environnemental de la marque. Via, notamment, sa nouvelle ligne de sneakers, Hegoa (qui signifie le sud en basque) eco-friendly : caoutchouc recyclé pour les semelles, coton responsable pour les lacets, cuir végétal pour la doublure et la semelle intérieure à mémoire de forme.

Crédit: Aïzea

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS