Pourquoi n'y a-t-il pas plus de femmes dirigeantes dans le secteur de la mode ?

Plus tôt cette année, une étude de Price Waterhouse Coopers (PwC) sur le leadership féminin dans l'industrie de la mode a révélé que seulement 12,5 pour cent des entreprises du secteur du vêtement et du retail présentes dans le classement Fortune 1 000 sont dirigées par des femmes. Dans un rapport intitulé Unraveling the Fabric Ceiling, on apprenait que les femmes sont majoritaires lorsqu'il s'agit d'occuper des postes de niveau inférieur, de cadres intermédiaires et d'étudier la mode, mais jamais aux postes de cadres dirigeants.

Les résultats font écho à un rapport intitulé The Glass Runway, réalisé par le magazine Glamour en partenariat avec le Council of Fashion Designers of America et la société de conseil McKinsey & Company. Dans leurs conclusions, ils dévoilent que ces femmes dans le domaine de la mode sont parvenues jusqu'aux postes de cadres intermédiaires, mais qu'elles se sont heurtées à un « mur ».

L'étude a interrogé 535 personnes de l'industrie au sujet de leurs « ambitions, opportunités et revers » et a révélé que les femmes n'étaient pas moins ambitieuses à leur arrivée dans l'industrie. Les obstacles, semble-t-il, sont que les hommes, à tous les niveaux, ont déclaré qu'ils recevaient plus régulièrement un feed-back sur la façon de faire avancer leur carrière, mais pas les femmes. Aux niveaux subalternes, les hommes étaient légèrement plus susceptibles que les femmes d'obtenir une promotion sans le demander. Aux niveaux supérieurs, l'écart s'est creusé pour atteindre 18 pour cent des hommes qui disent avoir obtenu une promotion sans demander, contre seulement cinq pour cent des femmes.

Pourquoi n'y a-t-il pas plus de femmes dirigeantes dans le secteur de la mode ?

80 pour cent des décisions d'achat de mode sont prises par des femmes

Alors que les femmes prennent la majorité des décisions d'achat de mode, estimées à 80 pour cent par PwC, leur sous-représentation en tant que leaders de la mode semble être un problème de gestion critique pour le résultat net.

De nombreuses preuves confirment que les entreprises dirigées par des femmes sont plus rentables, innovatrices et socialement responsables. Selon les résultats de PwC, les entreprises du secteur de l'habillement qui se classent parmi les 1000 premières entreprises et qui ont des femmes à leur tête sont presque deux fois plus rentables que celles qui ont des hommes à leur tête.

Si vous n'avez pas un équilibre entre les sexes au sein de votre équipe de direction et de votre conseil d'administration, c'est un risque pour vos résultats nets, pour votre capacité de croître, de maintenir et d'attirer des talents.

Unraveling the Fabric Ceiling , PwC

Si l'on veut que les femmes et les hommes soient considérés comme égaux dans les postes de direction, il faut qu'ils assument leurs responsabilités et perçoivent des salaires équivalents. En avril de cette année, la BBC a publié des données sur l'écart de rémunération entre les sexes, indiquant que les trois quarts des entreprises paient les hommes plus que les femmes en moyenne. L'écart salarial moyen déclaré était de 9,6 pour cent, ce qui signifie que l'écart a à peine changé par rapport à l'an dernier, où il était de 9,7 pour cent.

Alors que les compagnies aériennes ont fait état du plus grand écart de rémunération entre les sexes - Ryanair paierait le personnel féminin 64 pour cent de moins - les compagnies de mode ont aussi quelques chiffres préoccupants. Le détaillant de mode rapide Missguided a rapporté un écart moyen médian de 46 pour cent en faveur des hommes, tandis que Farfetch a rapporté un écart de 39,5 pour cent, Asos de 32,7 pour cent et MatchesFashion de 31 pour cent.

L'écart salarial met en lumière la question de l'inégalité entre les sexes et la lutte pour que les femmes soient considérées comme des dirigeantes égales. Le changement ne se produit pas du jour au lendemain, mais la publication des chiffres obligera les entreprises à rendre des comptes.

Cet article a été écrit pour FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo : P womenrunning.jpeg exels, Ecart de rémunération entre les sexes via Flickr; source de l’article : rapport de Price Waterhouse Coopers « Unraveling the Fabric Ceiling », BBC « Rémunération des hommes et des femmes : Moins de la moitié des entreprises britanniques ont un écart étroit »; BoF « L'écart de rémunération entre les sexes dans la mode ne se réduit pas »

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS