• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Pucci vise les étoiles

Pucci vise les étoiles

By FashionUnited

25 juil. 2008

Elle a fêté ses 60 ans l’année dernière, la maison de mode d’Emilio Pucci n’a pourtant pas pris une ride. Son secret ? C’est sans doute le génie du styliste britannique Matthew Williamson qui pilote la création depuis 2005.
La marque florentine rendue célèbre par ses carrés de soie à motifs psychédéliques que des stars comme Audrey Hepburn ou Marilyn Monroe ont noués autour du cou lance un nouvel imprimé en hommage à son statut d’accessoiriste “culte” baptisé Falling Star.

Pile dans la tendance de l'imagerie "étoile" qui a envahi les collections printemps-été 2008, comme Stefano Pilati pour YSL et Karl Lagerfeld, Matthew Williamson s'est également inspiré de la voie lactée.

L’imprimé Falling Star, une constellation graphique composée d’étoiles repose sur une palette de bleu, des jaunes rappelant le sable du désert ou le soleil, et des roses pêche à de plus vifs. Le dernier-né des imprimés évoque à la fois l’héritage de la maison et un road trip américain au cours duquel s’entrechoquent les néons des casinos de Las Vegas et les paysages désertiques de l’Arizona.

Alors que du temps d’Emilio Pucci, surnommé le « prince des imprimés » les motifs étaient dessinés et travaillés à la main, et les impressions étaient réalisées sur cadre chez des artisans de la ville de Côme, aujourd’hui, l’équipe stylistique travaille sur ordinateur.

Plutôt bien huilée grâce à l’infographie, la machine “ Pucci ” produit 18,000 imprimés par jour, dont 2000 pour les foulards.

À la mort d’Emilio Pucci en 1992, sa fille Laudomia reprend l’affaire familiale. Depuis 2000, le leader du luxe LVMH détient 67% du capital de la marque florentine.

La griffe a multiplié sa taille par 4 en 4 ans et compte, désormais, 29 boutiques dans le monde.