Qui sont les gagnants de la demi-finale du concours du Prix International Woolmark de Hong Kong ?

Au départ, ils étaient plus de 300 candidats venus de 46 pays. À l’issue de la demi-finale du prix International Woolmark qui a eu lieu à Hong Kong, quatre lauréats ont été désignés pour la finale du concours. Il s’agit de “I-am-chen” de Hong Kong, Angel Chen de Chine, Yohei Ohno du Japon et Youser de Corée du Sud.” Deux autres demi-finale sont prévue à Londres et New York.

"Le Prix International Woolmark entre dans sa septième année. Il est devenu l'un des plus grands prix de mode et nous avons donc restructuré le programme pour s’assurer que nos nominés et finalistes reçoivent un service de qualité”, explique dans un communiqué Stuart McCullough, directeur général de The Woolmark Company.

Les finalistes bénéficieront chacun d'une contribution financière de 70 000 dollars australiens (soit environ 45000 euros) pour le développement de leurs collections. Ils participeront à la finale qui se tiendra à Londres en février 2019. Ils obtiennent la licence Woolmark, gage de qualité reconnue à l’international et seront accompagnés d’un groupe d'experts internationaux.

Parmi les membres du jury, des personnalités de la mode telles que Angus Lui, directeur de rédaction Esquire Hong Kong, Alison Tay, rédactrice en chef de Grazia Moyen-Orient et Kirsten Lock, co-fondatrice d'ORDRE.

"J'ai été totalement impressionné par tous les candidats, et pas seulement par leur créativité mais aussi par la forte identité et l'histoire derrière chaque marque. Chaque designer a pleinement utilisé les caractéristiques de la laine et a transformé la fibre de manière moderne et pratique", confie dans un communiqué Angus Lui, membre du jury.

Qui sont les gagnants de la demi-finale du concours du Prix International Woolmark de Hong Kong ?

La laine mérinos à l’honneur

Pour sa collection Woolmark Prize, la designer Zhi Chen de la marque “i-am-chen” s'est inspirée des œuvres de la peintre abstraite américaine Agnes Martin, en se concentrant sur des éléments classiques tels que les grilles, les lignes, les points et les tartans. "Quand j'ai découvert que j'étais nominé, j'ai commencé à penser à la façon dont je pouvais utiliser la laine différemment", a expliqué Zhi Chen dans un communiqué. "Je suis impatiente de relever le défi et de rencontrer les juges lors de la finale internationale.”

Angel Chen s'est inspiré du lifestyle, de l'esprit d'indépendance et de la détermination des “Haenyeo”, les plongeuses célèbres de la ville de Jeju, en Corée du Sud. Elle rend hommage aux combinaisons de plongée, maillots de bain en laine des années 1920 et au maillot de bain en laine Topper des années 1930 produit par Jantzen, réinterprétant ces silhouettes et transformant les pièces en prêt-à-porter contemporain avec une palette de couleurs rouge, orange et vert.

Qui sont les gagnants de la demi-finale du concours du Prix International Woolmark de Hong Kong ?

"Je suis tellement reconnaissante d'être parmi les finalistes", a expliqué Angel Chen. "C'est un honneur d'être ici aux côtés de tant de designers talentueux. Tout le voyage avec Woolmark m'a apporté beaucoup d'inspiration sur la façon dont la laine mérinos peut être utilisée et j'ai maintenant décidé d'utiliser la laine mérinos dans chaque collection en raison de sa polyvalence. "

Pour les sept prochains mois, les finalistes devront développer une collection capsule composée de six looks en laine mérinos.

Photo : Courtoisie Woolmark Prize
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS