Le Musée des Tissus accueille Franck Sorbier jusqu’au 20 septembre prochain qui propose une promenade onirique et sonore, un voyage de l’ombre à la lumière à travers 170 pièces uniques, matières sculptées, et création perpétuelle : mutines et authentiques, ses œuvres séduisent par leur originalité et leur lyrisme. Un monde haut en couleurs, qui ouvre ses portes sur un imaginaire débridé.

Une exposition rétrospective rend hommage au travail original du couturier.Maillot deux-pièces brodés de pierres colorées et cuissardes appartenant à Mylène Farmer, blouson de cuir orné de brandebourgs pour Johnny Hallyday, et robes de plumes, ficelles de chanvre ou raphia ébouriffé : tout l'univers du couturier Franck Sorbier (aux vingt ans de mode et dix ans de haute couture).

Cette monographie dont Franck Sorbier est commissaire est labellisée « Exposition d’intérêt national » par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Elle retrace dix années de créations Haute Couture, de relation étroite avec les tissus, et de démarche artistique passionnée, passionnelle et passionnante.

C’est tout naturellement à Lyon, ville reine du tissu et de la soie, du savoir-faire et de la transmission d’un patrimoine unique au monde que se déroule cette première rétrospective Franck Sorbier.

170 pièces uniques et autres costumes de scène exceptionnels mettent en lumière les fondements mêmes de la Haute Couture : amour de la beauté, sauvegarde de l’artisanat d’art, du savoir-faire et de la transmission d’un patrimoine unique au monde.

Une première monographie sur le couturier, Franck Sorbier paraît en mars 2009 à l’occasion de cette exposition aux Éditions Xavier Barral. Dans cet ouvrage Franck Sorbier met en scène chacune de ses créations sur un « mannequin automate ».Murs, rochers, tapisseries, caves, escaliers de pierre, cheminée, atelier d’artisan et décors éphémères deviennent le théâtre d’un monde onirique et étrange.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS