Saga estivale : Les marques de mode où il fait bon travailler (II)

Cette semaine, FashionUnited vous emmène à Barcelone où Desigual nous ouvre les portes de son siège social mondial qui se trouve à deux pas de la mer. Chaque semaine, découvrez des sociétés qui chouchoutent leurs employés.

Le slogan de la marque de mode espagnole ne ment pas : « La vida es chula ! » (La vie est chouette). Quand on découvre le siège de Desigual, inauguré en juin 2013, on se dit qu’ici on ne travaille pas comme ailleurs.

Saga estivale : Les marques de mode où il fait bon travailler (II)

Penser différemment

Installé Passeig Mare Nostrum, 15, au bord de la plage, l’endroit est voisin du fameux W hôtel avec son bâtiment au design spectaculaire en forme de voile géantissime. Ici, tout le monde est bronzé et a l’allure décontractée même pour aller travailler ! Chez Desigual, ils sont plus de 1000 à franchir chaque jour les portes de ce grand bâtiment de verre qui, à l’image de sa réussite unique (créée en 1984 par Thomas Meyer, la chaîne s’est développée à des taux records, soit plus de 50% par an au début des années 2010), a choisi des méthodes de travail novatrices. Imaginez, 24 400 m2 répartis sur 6 étages, les pieds dans le sable, face à la mer ! Si chaque département a son étage attitré (marketing, création, finances), en revanche, chacun peut déambuler ordinateur portable sous le bras et se poser où bon lui semble pour travailler.

« Ici, chacun est libre de s’installer où il veut, explique Rina Porta, responsable marketing et communication de la marque. Personne n’a de bureau attitré pas même le fondateur Thomas Meyer ! » Grande table en bois conviviale ici, coin cosy avec fauteuils et canapés face à la mer là, un peu partout des petits espaces permettent de s’installer seul ou en groupe. Le must : tous les ordinateurs sont reliés grâce à un réseau interne qui permet de chatter, téléphoner ou d’organiser une vidéo conférence avec son équipe.

Saga estivale : Les marques de mode où il fait bon travailler (II)

Influences hippies

Dans ce bâtiment unique et écolo, le deuxième plus long de Barcelone après L’Illa Diagonal (186 m), imaginé par Turull-Sorensen Arquitectos S.L (qui signe également le concept des boutiques depuis des années), on retrouve l’esprit du fondateur de la marque. Lancée à Ibiza en 1984 par Thomas Meyer, Desigual n’a jamais suivi les tendances pour mieux imposer son propre style coloré. La philosophie du siège mondial semble à cette image. Chaque jour chacun est libre d’arriver entre 8 et 9 heures du matin au bureau mais doit effectuer du lundi au jeudi une journée de 8 heures et demi et de 5 heures et demi le vendredi. Grâce à un scan de leur doigt, les employés entrent dans l’immeuble mais ont aussi accès à de nombreux services (douches, vestiaires, parking pour les vélos, cantines).

Tandis que différents espaces sont dédiés à la concentration, à la lecture (magazines et livres d’art en consultation libre), la « Dying room » permet de d'imaginer des teintures sur de nouvelles matières ou encore le « Quality Lab » de les tester. Enfin, au quatrième étage, l’Agora est le point de rencontre commun. Ce grand open space, permet de prendre un café, de lire la presse du moment, mais sert aussi à organiser les défilés de mode des collections futures. Le must : à la pause repas ou en fin de journée, on peut directement aller faire du paddle avec ses collègues. Rien d’anormal, « ici, chez Desigual nous sommes tout sauf classiques », confirme Rina Porta.

Photos: Le siège mondial de Desigual à Barcelone.

Saga estivale : Les marques de mode où il fait bon travailler (II) Au mois d'août, FashionUnited se centrera sur "Travailler dans la Mode". Cliquez ici pour lire les sujets sur ce thème.
 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS