• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Seconde main : comment la Fashion Week impacte les recherches des consommatrices ?

Seconde main : comment la Fashion Week impacte les recherches des consommatrices ?

By Céline Vautard

15 oct. 2019

Mode

Après le défilé Celine printemps-été 2020, Vestiaire Collective a constaté une hausse des recherches pour la marque de 38 pour cent ! Un phénomène qui commence à prendre de l’ampleur à Paris mais aussi dans d’autres capitales de la mode. Décryptage !

S’il y a une personnalité de la mode qui sait créer le buzz, c’est sans aucun doute Hedi Slimane. Décrié, adulé mais surtout depuis peu suivi par de nombreuses marques de mode tant son influence est immense, son arrivée chez Celine a donné lieu aux défilés les plus attendus de ces deux dernières saisons. En pleine heure de gloire du streetwear, le voilà qui resort les archives des années 70 de la maison et fait renaître la bourgeoise. Combien de jupes culottes cet hiver dans le commerce et combien d’articles consacrés au retour de la bourgeoise dans les magazines ? Même le marché de la seconde main s’affole.

Le cas d’école Celine

Sur Vestiaire Collective le phénomène Celine par Heidi Slimane est déjà perceptible. « L'impact du défilé printemp-été 2020 s'est fait sentir sur le site avec une hausse des recherches Celine de 38 pour cent juste après la Fashion week de Paris, commente le site de dépôt-vente en ligne consacré au luxe et à la mode d’occasion. Dans le détail, sur la même période, les ventes de sacs Celine sur Vestiaire Collective ont augmenté de 16 pour cent par rapport à l'année dernière. Les accessoires Celine (comme les ceintures) ont vu leurs ventes augmenter de 20 pour cent et les recherches sur le site de 65 pour cent. Idem pour les ventes de bijoux Celine qui ont fait un bon de 49 pour cent sur Vestiaire Collective par rapport à l'année dernière. Enfin, les ventes de prêt-à-porter Celine ont augmenté de 16 pour cent sur Vestiaire Collective après la Fashion week par rapport à l’an passé. »Des chiffres qui font de la maison parisienne la 6ème en terme de ventes de prêt-à-porter Femme sur la plateforme.

Quand les Fashion weeks boostent les ventes de seconde main

Mais Celine n’est pas la seule à être suivie par les consommatrices adeptes de la mode seconde main. « Après la Fashion week de Paris printemp-été 2020, plusieurs marques ont connu une hausse de plus de 20 pour cent dans les recherches dont Isabel Marant, Saint Laurent ou encore Acne Studio », confirme t-on chez Vestiaire Collective. Soit des griffes qui ont une image forte, plutôt intemporelle et une présence internationale. « Le phénomène est encore plus fort quand les marques ressortent des inspirations de leurs archives ; là, nous ressentons un réel impact sur notre plateforme, c’est typiquement le cas de la maison Celine depuis deux saisons », poursuit l’entreprise française.

Mais le constat et les retombées post Fashion weeks sur les ventes de seconde main sont aussi visibles dans d’autres grandes capitales de la mode. Ainsi, après la Fashion week de Milan printemps-été 2020, les recherches des Milanais sur le site Vestiaire Collective ont augmenté pour les marques Prada (+43 pour cent),Fendi (+18 pour cent) et Versace (+18 pour cent)

À New York, c’est la marque The Row qui a été la plus recherchées par les New-yorkais durant la dernière fashion week (+23 pour cent).

Photos : Vestiaire Collective Facebook.

CELINE
Hedi Slimane
PARIS FASHION WEEK
SECONDE MAIN
Vestiaire Collective