Le Comité Champs Elysées qui assure la promotion internationale de la plus belle avenue du monde et rassemble 147 enseignes ou entreprises a confié à Jacques Perrilliat, l'ancien président de l'Union du grand commerce de centre-ville, une mission sur l'ouverture des magasins le dimanche.

Le comité milite pour la liberté d'ouvrir sans condition des magasins de l'avenue qui représente plus de 20% du chiffre d'affaires de la détaxe à Paris. Défavorable à une ouverture tous azimuts des commerces parisiens tous les dimanches, la mairie de Paris n'est pour sa part pas opposée à un certain assouplissement. Ainsi, relève Lyne Cohen-Solal, maire-adjointe (PS) de Paris chargée du commerce, les grands magasins ont droit à 5 dimanches par an. "On pourrait aller jusqu'à 6 ou 7".

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS