Who’s Next 2018 : rencontre avec Afrikanista

Du 7 au 10 septembre 2018, les acteurs de la mode venus des quatre coins du monde se sont retrouvés au salon Who’s Next à la Porte de Versailles. La dernière édition de l’évènement phare de l’industrie fashion avait pour thème principal : "Africa Street". Pour l’occasion, FashionUnited a rencontré la créatrice Aissé N'Diaye, fondatrice de la marque Afrikanista. En collaboration avec la maison d’édition “Présence Africaine”, Afrikanista a exposé les 8 et 9 septembre, ses créations à travers une présentation alliant mode, poésie et culture africaine. Rencontre.

Pouvez-vous nous expliquer votre présence au salon Who’s Next?

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par la maison d’édition Présence Africaine pour cette collaboration. Je connais la chargée de communication qui est aussi la petite-fille du fondateur de Présence Africaine Éditions. Elle m’a proposé une collaboration au Salon Who’s Next puisque le thème de cette année était lié à l’Afrique et à sa créativité.

Voir cette publication sur Instagram

SKY IS THE LIMIT Avec @badassmamann, @dorismusic & @virginieehonian, LES FEMMES qui m’ont accompagné tout au long du week-end dernier à l’animation PRÉSENCE AFRICAINE x AFRIKANISTA. DES FEMMES qui ont contribué au succès de cette collab’ inédite... DES FEMMES inspirées et inspirantes qui brillent de par leur univers respectif. DES FEMMES qui ont représenté les beautés noires lors du @whosnextdotcom. Nous avons marché fièrement avec nos coiffures, ces couronnes africaines que j’affectionne particulièrement. FEMMES NOIRES, FEMMES AFRICAINES Photo immortalisée par @demoizellecoco_blackkahlo Coiffures réalisées par Bébé aka @geoffroyegomis & @rmagrace THE FUTURE IS FEMALE #Afrikanista #PresenceAfricaine #Poetry #AfricanCulture #Litterature #StrikeAPose #WhosNext #Paris #Fashion #Queens #Braids #BlackGirlsRock #WomenEmpoweringWomen #FunkyDivas #BeFunkyBeAfrikanista

Une publication partagée par A F R I K A N I S T A (@afrikanista) le

Nous avons présenté une animation qui alliait la littérature et la mode. Le but de notre présence était de faire découvrir aux visiteurs, la littérature africaine à travers des recueils de poésie d’Aimé Césaire et d’autres grands noms. Elle m’a laissé carte blanche au niveau de l’animation. J’ai contacté quatre artistes et je leur ai proposé de lire des poésies tout en étant habillés en Afrikanista. Ainsi, nous avons valorisé la littérature africaine, la mode africaine mais aussi la beauté de la femme noire à travers des coiffures traditionnelles.

Que représente le salon Who’s Next pour vous?

Le salon Who’s Next représente le summum en matière de mode. C’est un endroit où l’on déniche des talents et des créateurs émergents. Dans mon développement avec Afrikanista, je me suis toujours dit qu’il fallait que je fasse ce salon et l’occasion s’est présentée, donc je suis vraiment contente. Je pense que c'est aussi un moyen de toucher une autre cible parce qu’à travers ce salon, on rencontre des professionnels de la mode tels que des acheteurs, des investisseurs, des journalistes également. Cela permet aussi d’avoir une visibilité à l’international.

Voir cette publication sur Instagram

AFRIKANISTA x PRÉSENCE AFRICAINE Instapose avec la team de lecture, sur le stand de Braids Bar de @rmagrace. ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ, HÉRITAGE ET TRANSMISSION: tel est le slogan chez @afrikanista, des valeurs que nous avons véhiculées tout au long de ce week-end à travers la poésie. Lire, c’est nourrir son imagination, s’évader psychologiquement de cette prison qu’on appelle la routine, c’est rêver en grand, c’est plonger dans l’univers de son auteur... Restez connecté(e)s car de belles choses arrivent ! DEVANT C’EST MAÏS Coiffures traditionnelles faites par Bébé du salon de coiffure @dabafashion & @rmagrace Photo by @rmagrace #Afrikanista #PresenceAfricaine #WhosNext #Paris #Fashion #Litterature #Reading #Poetry #Negritude #Beauty #WomenEmpoweringWomen #EntreTraditionEtModernité #HeritageEtTransmission #BeFunkyBeAfrikanista

Une publication partagée par A F R I K A N I S T A (@afrikanista) le

Il y a un an, vous avez participé au projet “Africa Now” aux Galeries Lafayette, quel bilan faites-vous aujourd’hui de cette collaboration?

Cela m’a apporté une visibilité supplémentaire et j’ai pu toucher une autre cible, plus parisienne. Cela a aussi permis aussi à la marque de gagner en crédibilité. Je gère ma marque depuis quatre ans et d’année en année je participe à de gros évènements majeurs. L’année d’avant, j’avais participé à l’évènement “So Wax” chez Merci Paris et cette année je participe au Who’s Next à travers “Africa street”. Ces manifestations commerciales et/ou culturelles permettent à Afrikanista de grandir, d’étendre sa popularité et de toucher de nouvelles cibles. La marque réussit aussi à faire grandir son chiffre d’affaire.

Quelles sont les nouveautés de la marque Afrikanista pour cette saison ?

Nous allons dévoiler une nouvelle collection dans quelques semaines. Il s’agit d’une collaboration avec le média Black Square. C’est une collection capsule qui pourrait ensuite devenir permanente. Elle s'appellera “Bal Poussière” en hommage au mythique long métrage ivoirien des années 80. À travers cette nouvelle collaboration nous voulons vraiment mettre en avant la pop culture africaine, avec une touche 80’s. Il va y avoir trois visuels en noir et blanc baptisés : “la pagneuse”, “la robeuse” et “le sapeur”. C'est une collection qui sera destinée aux hommes et aux femmes.

Photo : Facebook Afrikanista
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS