• Home
  • Actualite
  • People
  • Festival de Cannes 2023 : Dior crée le buzz en habillant Johnny Depp et Justine Triet

Festival de Cannes 2023 : Dior crée le buzz en habillant Johnny Depp et Justine Triet

By Florence Julienne

loading...

People |En Images

Courtesy of Dior. Johnny Depp et Justine Triet (réalisatrice et gagnante de la Palme d'Or du Festival de Cannes 2023)

À l’occasion de la seizième édition du Festival de Cannes, la marque de luxe Dior a habillé de nombreuses et fameuses personnalités internationales, parmi lesquelles Jennifer Lawrence, Leonardo du Caprio ou Natalie Portman. Mais en choisissant d’offrir un vestiaire à Johnny Depp et Justine Triet, la maison Dior a partagé, sciemment pour l’un, sans doute involontairement pour la seconde, la palme de ceux qui, à travers leur parcours personnel, incarnent la dimension politique qui colle à la peau du Festival. N’en déplaise à certains.

Mardi 16 mai 2023, le premier jour du Festival accueille l’acteur Johnny Depp, qui interprète le roi Louis XV dans le film de Maïween, « Jeanne du Barry ». Sa venue provoque un tollé. Dans le procès pour diffamation qui l’a opposé à son ex Amber Heard, ses avocats auraient pactisé avec les masculinistes, un mouvement conduit par des hommes à l’idéologie patriarcale. Ils auraient mené une politique d’influence sur les réseaux sociaux visant à mettre en doute la parole d’Amber Heard.

Pas de quoi faire frémir la marque de luxe qui, durant l’été 2022, a renouvelé le contrat publicitaire de l’acteur pour le parfum « Eau Sauvage ». Un accord record de 20 millions de dollars, signé pour trois ans. Certes, on pourra s’étonner de ce choix à l’heure où la directrice artistique, Maria Grazia Chiuri, s’est impliquée, à travers plusieurs collections, dans le mouvement « Me Too ». Reste que c’est Johnny Depp et que, selon un article publié sur WWD et relayé par Le Point, les recherches sur les réseaux sociaux autour de la marque de parfum ont augmenté de 50 pour cent pendant le procès, faisant de ce parfum l'un des plus populaires au monde avec une bouteille vendue toutes les trois secondes.

Courtesy of Dior. Orelsan et Natalie Portman

Dior s’est illustré en habillant principalement des acteurs et actrices et non des influenceur(se)s

Les jours qui suivirent, la montée des marches fut glorieuse et plus calme pour Dior : le 18 mai, Orelsan, autrefois contreversé pour les paroles de ses chansons, aujourd’hui habitué aux rouages du show-business ; le 19 mai, Natalie Portman, dans une robe montrée à l’occasion de l’exposition « Christian Dior, couturier du rêve » (Musée des Arts Décoratifs), qui évoquait son rôle dans « Black Swan » ; le 20 mai, Philippine Leroy-Beaulieu, figure du chic parisien depuis son rôle de quinquagénaire émancipée dans la série « Emily in Paris » ; le 21 mai, Jennifer Lawrence, égérie Dior pour le parfum « Joy » ; Leonardo di Caprio et Anaïs Demoustier, présidente du jury de la Caméra d'or ; ou encore, les 24 et 25 mai, Benoit Magimel, Juliette Binoche, Trần Anh Hùng et Trần Nữ Yên Khê pour le film « La Passion de Dodin Bouffant » qui a d’ailleurs reçu le prix de la mise en scène.

Courtesy of Dior. Leonardo di Caprio et Anaïs Demoustier
Courtesy of Dior. Philippine Leroy-Beaulieu et Jennifer Lawrence

Mais le Festival de Cannes ne serait pas le Festival de Cannes sans ses prises de paroles dont certaines sont mémorables (on pense à Jean-Luc Godard ou Maurice Pialat). Ce samedi 27 mai 2023, c’est une femme qui s’exprime : Justine Triet, habillée en Dior, réalisatrice du film « Anatomie d’une chute », reçoit la palme d’Or. Arrivée sur scène, elle fustige le gouvernement français, tant pour sa gestion de la loi retraites, que pour la « marchandisation de la culture que le gouvernement néolibéral défend et qui est en train de casser l’exception culturelle française ». Une claque de fin, un buzz sur les réseaux sociaux et dans la presse et l’assurance que le luxe, est, et sera pour toujours, la liberté (d'expression).

Courtesy of Dior. Benoit Magimel, Juliette Binoche, Trần Nữ Yên Khê et Trần Anh Hùng
Dior
Festival de Cannes
Johnny Depp