Vivier de la culture française de mode, la Chambre syndicale de la Mode Féminine a déclaré dans un communiqué de presse la nomination de sa nouvelle présidente : Francesca Bellettini.

De nationalité italienne, Francesca Bellettini a d’abord travaillé dans le secteur financier, chez Goldman Sachs International, avant de passer par le Groupe Prada puis Helmut Lang et de rejoindre en 2003 le groupe Kering. Elle est, depuis 2013, Présidente-Directrice générale de la Maison Saint Laurent. En février 2019, à 48 ans, la dirigeante italienne a été décorée de la Légion d’Honneur par Anne Hidalgo, maire de Paris.

Par ailleurs, la Chambre Syndicale de la Mode Féminine, a renouvelé, le 20 juin, son Conseil de Direction. Parmi les élus : Pietro Beccari (Dior), William Halimi (Barbara Bui), Sophie Duruflé (Isabel Marant), Séverine Merle (Celine), Issey Miyake (Issey Miyake), Guillaume de Seynes (Hermès), Sidney Toledano (LVMH Fashion Group), Daniel Tribouillard (Léonard), Vincent Vantomme (Dries Van Noten).

Au côté de Francesca Bellettini, Geoffroy de la Bourdonnaye (Chloé) et Bruno Pavlovsky (Chanel) sont élus vice-Présidents.

D’autre part, de nouvelles maisons ont été élues en qualité de membres adhérents : Aalto, Atlein, Jacquemus, Koché, Lacoste, Patou (récemment rebaptisée par le groupe LVMH), Victoria/Tomas et Y/Project.

Anciennement présidée par Bruno Pavlovsky, la Chambre syndicale de la Mode Féminine est l’une des trois chambres syndicales qui régissent le calendrier des défilés, avec : la Chambre Syndicale de la Haute Couture et la Chambre Syndicale de la Mode Masculine. Toutes les trois sont issues de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode. Créée en 1868, celle-ci compte aujourd'hui une centaine de membres et « contribue à conforter Paris dans son rôle de capitale mondiale de la mode » selon le site web de la fédération.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS