Lectra renforce son Comité Exécutif

Le groupe accélère la mise en œuvre de sa stratégie Lectra 4.O, initiée début 2017. Pour ce faire, le leader mondial des outils et solutions au service de l’industrie de la mode renforce son Comité Exécutif. Celui-ci était jusqu’à présent composé de Daniel Harari, le pdg, de Céline Choussy, Edouard Macquin, Jérôme Viala et Véronique Zoccoletto. Il reste sous la présidence de Daniel Harari, tandis que Jérôme Viala, directeur général adjoint, en assure désormais la vice-présidence avec des responsabilités renforcées sur les opérations des filiales.

Par ailleurs, Lectra vient de créer une direction du Customer Success, en vue d’être au plus près des besoins de ses clients et de leur garantir une utilisation optimale de ses solutions. Celle-ci est confiée à Laurence Jacquot, qui intègre le Comité Exécutif. Maximilien Abadie, directeur de la stratégie, en devient également membre, avec pour mission d’accompagner la mise en œuvre de la stratégie Lectra 4.0 auprès de toutes les équipes du groupe et de préparer la feuille de route stratégique 2020-2022. Olivier du Chesnay, directeur financier le rejoint également avec pour objectif de renforcer les fondamentaux du modèle économique de Lectra. Céline Choussy, directrice marketing et communication, aura de son côté pour mission principale d’assurer le lancement et le développement des nouvelles offres. Enfin, Véronique Zoccoletto, directrice de la transformation, aura pour priorité d’intensifier la digitalisation en cours de Lectra et l’utilisation de ses quatre technologies clés, soit le big data, l’intelligence artificielle, l’Internet industriel des objets et le cloud.

Une équipe dirigeante renforcée

La feuille de route stratégique 2017-2019 de Lectra constitue une première étape dans la transformation de l’entreprise, avec cinq objectifs : accélérer la croissance de son chiffre d’affaires, aussi bien de manière organique qu’au travers d’acquisitions ciblées ; accentuer son avance technologique pour accroître la valeur de son offre de produits et de services ; renforcer sa position concurrentielle et ses relations de long terme avec ses clients ; lancer progressivement ses nouvelles offres logicielles en mode SaaS. Enfin, autofinancer son développement interne et externe.

Pour accompagner ses clients dans la mise en œuvre des principes de l’industrie 4.0, Lectra a, ces trois dernières années, fortement renforcé ses investissements destinés d’une part à concevoir et développer de nouvelles lignes de produits et d’outils connectés, d’autre part à compléter ses solutions de découpe et ses logiciels existants. Les premières offres de Lectra pour l’Industrie 4.0 ont été lancées dans quelques pays pilotes dès 2018 et seront progressivement déployées dans le monde entier courant 2019.

Une stratégie 4.0 axée sur l’innovation, la création de valeur et l’expérience client

Enfin, toujours pour optimiser le service à ses clients, les filiales de Lectra sont maintenant organisées en quatre grandes zones. La région Amériques est dirigée par Edouard Macquin, l’Asie-Pacifique par Javier Garcia, l’Europe du Nord et de l’Est ainsi que le Moyen-Orient, par Holger Max-Lang. Enfin l’Europe du Sud et Afrique du Nord sont pilotées par Fabio Canali.

« Notre plan de développement est ambitieux, et nous devions mettre en place une organisation qui nous permette d’atteindre rapidement nos objectifs. La nouvelle dynamique régionale et la création d’une équipe dédiée au Customer Success renforceront encore notre intimité avec nos clients. Nous disposons aujourd’hui d’une équipe de direction renforcée, forte et soudée en laquelle j’ai entièrement confiance pour faire franchir à Lectra une nouvelle étape décisive dans son développement », déclare Daniel Harari. Sur les neuf premiers mois de son exercice 2018, Lectra a vu son chiffre d’affaires progresser de 4 pour cent, à 207, 6 millions d’euros.

Images : comité exécutif de lectra

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS