• Home
  • Actualite
  • People
  • Reda Fawaz : de la haute couture au métier de wedding planner

Reda Fawaz : de la haute couture au métier de wedding planner

By Sharon Camara

17 mars 2022

People |INTERVIEW

Facebook Reda Fawaz

Abidjan - Sur la scène mode ivoirienne, Reda Fawaz figure parmi les principales références. Véritable touche à tout, le créateur s’illustre dans la haute couture, les parfums et aussi en tant que wedding planner.

Plusieurs casquettes, qui selon ce libano-ivoirien, représentent une suite logique dans l’évolution de sa carrière : « je suis passionné par la couture depuis mon enfance. Je pense que c’est un don, une sorte d’héritage familial. Malheureusement, je n’ai pas pu poursuivre dans la couture donc je suis parti vers la déco. J’ai fait mes premiers pas dans la décoration et l’organisation de mariage en 2006. Je suis revenu à la couture à partir de 2011 ».

Conscient et fier de ses multiples casquettes, Reda a trouvé un terme pour mieux se définir : « Je suis styliste d'évènements. Je suis créateur d'ambiance, décorateur, fleuriste, wedding event planner et je suis aussi designer en haute couture. L’évènementiel, ça regroupe beaucoup d’activités. Aujourd’hui nous parlons de la Maison Reda Fawaz car nous proposons des offres variées ».

Celui que de nombreux magazines ivoiriens qualifient de numéro un dans l’univers du mariage et de la mode, reconnaît que la plupart de sa clientèle fashion, le sollicite pour des robes de mariés ou des robes de soirée. Ces derniers mois, il a été particulièrement sollicité pour l'organisation de mariage, « Rien qu’en décembre 2021, j’ai travaillé sur 23 mariages. Depuis le début de ma carrière, je reconnais que c’est l’une des premières fois où j’observe une période aussi intense. Je pense que cela est dû à l’accumulation par rapport à l’année 2020, où il y a eu la pandémie et tout cela s’est répercuté sur l’année 2022. J’ai été sollicité en tant que wedding planner ou conseiller. Ici, les mariages sont beaucoup concentrés en week-end. Par exemple, le week-end du 17 et 18 décembre 2021, j’ai eu huit mariages ! Dans ces cas-là, je suis obligé de caler certains mariages en semaine pour garantir une cérémonie de qualité et respecter les standings que je promets à ma clientèle ».

Reda Fawaz, un styliste d’évenementiel accessible à tous ?

S’il met en avant le haut standing de ses prestations, Reda Fawaz estime malgré tout être ouvert à tous les budgets. « J'ai deux types de clientèles, j'ai des clients à petit budget et des clients à grand budget. Nous sommes conseillers, donc nous savons comment accompagner les clients afin qu’ils respectent leurs budgets. Il y a des gens qui viennent avec 8 millions de FCFA (soit 12 174 euros). Là, la difficulté sera le nombre d’invités. Si les mariés sont d'accord pour inviter entre cinquante et cent personnes, c’est faisable. Ce n’est pas parce qu’on vient avec un petit budget qu’on a pas une prestation professionnelle ».

Concernant les mariages à grand budget, il déclare que cela peut monter très haut. « Ce sont en général des mariages de 800 à 1 000 personnes, voire plus. Cela peut aller à 250 voire 300 millions de FCFA (Plus de 380 000 euros) et même jusqu'à un milliard de FCFA (1,5 million d'euros). Mais attention, ce sont des montants qui servent à déployer toute la logistique, ce n’est pas l’argent que nous gagnons », précise-t-il.

« En Afrique j’ai plus été sollicité au Mali. Les Maliens, les Sénégalais, les Nigérians et les Ghanéens sont ceux qui investissent les plus grosses sommes dans un mariage en Afrique de l’Ouest. »

Toutefois, le styliste précise que pour l’instant, ces mariages coûtant des millions de FCFA, ne sont pas organisés en Côte d’Ivoire car, selon lui, le pays manque encore d’infrastructures adaptées. « Un exemple, nous n'avons pas de mapping en Côte d'Ivoire or cela existe depuis une dizaine d'années. C’est la plus grande tendance en matière de mariage et c'est quelque chose qui coûte excessivement cher, vous en avez pour au moins 25 millions de FCFA (plus de 38 000 euros) ».

Dans le langage du mariage, le mapping vidéo désigne une technique de vidéoprojection d’images permettant d’avoir des effets virtuels plus vrais que nature. « La salle peut se transformer en montagne, forêt ou en château. Vous pouvez voir la pluie, la neige, etc. »

Facebook Reda Fawaz

Une clientèle internationale

Si sa renommée n’est plus à faire en Côte d’Ivoire, Reda Fawaz est aussi sollicité à l’international. « J'ai fait des mariages au Ghana, au Nigéria, au Bénin, au Togo, au Sénégal et même hors du continent, à Paris et à Dubaï. En Afrique, le pays où j'ai le plus travaillé c'est le Mali, à Bamako, la capitale. Les maliens, les sénégalais, les nigérians et les ghanéens sont ceux qui investissent les plus grosses sommes en Afrique de l’ouest ».

En comparaison avec sa clientèle locale, Reda reconnaît que ces clients le sollicite pour une raison précise : « J'ai une large clientèle grâce à mon travail basé sur ma signature. C'est facile de reconnaître la touche “Reda Fawaz”. Je travaille beaucoup avec les fleurs naturelles, cela n’a rien à voir avec le synthétique. C'est quelque chose de primordial et quand vous avez des clients haut standing, ils n'accepteront jamais une fleur synthétique dans leur mariage. C’est pourquoi nous avons des clients même au Nigéria. Ces personnes recherchent la simplicité et le naturel. Il y a de grands wedding planner là-bas, qui font des mariages excentriques mais ma clientèle a un besoin spécifique, elle veut du raffiné, de la simplicité, de la subtilité ».

Avec un regard objectif sur l’évolution du marché du mariage, Reda Fawaz se dit conscient des avancées en Côte d’Ivoire mais reconnaît qu’il y a encore un long et difficile travail à faire pour atteindre les standards internationaux.

Facebook Reda Fawaz
LA MODE EN AFRIQUE