• Home
  • Actualite
  • People
  • Sylvie Chailloux devient présidente de l’UFIMH

People

Sylvie Chailloux devient présidente de l’UFIMH

By Odile Mopin

22 janv. 2021

Dirigeante de la société de confection Textile du Maine, Sylvie Chailloux a été élue présidente de l’organisation professionnelle lors de son conseil de d’administration, tenu ce 21 janvier. Elle succède à Marc Pradal pour un mandant de trois ans.

L’Ufimh vient également de renouveler son bureau. Sylvie Chailloux sera épaulée par Claire Besançon (société Création & Image), élue première vice-présidente, Daniel Crépin (président de la Fédération des Industries Diverses de l’Habillement, élu vice-président Trésorier.

Très impliquée dans la filière, Sylvie Chailloux est également co-présidente du groupement professionnel Mode Grand Ouest et présidente du Groupement Français de la Fabrication Française.

L’Union française des industries Mode et Habillement est l’institution représentative du secteur regroupant marques, façonniers, fabricants de vêtement professionnel et image, créateurs d’accessoires. L’organisation rassemble les fédérations du prêt-à-porter féminin, des industries du vêtement masculin, des industries diverses de l’habillement, le groupement de la façon française ainsi que de nombreuses organisations professionnelles régionales.

Ses adhérents ont vécu une année hors normes, se mobilisant massivement pour produire des masques lavables pendant la pénurie. Et amorcent un nouveau chantier d’ampleur, via le Comité de Filière Mode & Luxe, pour valoriser le made in France et tenter d’inciter les donneurs d’ordres du haut de gamme, dont ils sont les principaux partenaires, à relocaliser davantage.

« Je suis ravie de cette nomination qui me permettra de poursuivre l’action entreprise au service de la profession dans toute la diversité de ses entreprises et dans un contexte particulièrement difficile. Ensemble nous souhaitons œuvrer plus activement en tant que relais entre nos entreprises et le gouvernement. Les actions que nous mènerons en priorité sont l’innovation sous toutes ses formes, traitant aussi bien les sujets des modèles de formation, de la transformation des outils de fabrication, de la digitalisation de la distribution et des salons pour répondre aux nouveaux enjeux économiques incluant la RSE », a indiqué Sylvie Chailloux dans un communiqué.

Crédit: Sylvie Chailloux