Vanessa de Saint-Blanquat à la tête à l’Union des industries textiles

L’Union des Industries Textiles (Uit) a annoncé ce jeudi 28 novembre l’arrivée de Vanessa de Saint-Blanquat au poste de Directrice Générale. Elle succède à Emmanuelle Butaud-Stubbs, restée plus de dix ans aux commandes de l’organisme, et prendra ses fonctions début janvier 2020. Vanessa de Saint-Blanquat travaillait jusqu’à présent au département des affaires fiscales du Medef où elle défendait les intérêts des entreprises et négociait avec les instances réglementaires françaises et européennes.

Avocate au barreau de Paris et diplômée d’un Master II en droit fiscal de l’Université Panthéon Assas (Paris II), elle a débuté sa carrière au Comité Colbert, qui regroupe les Maisons de luxe françaises, puis chez Axa. La nouvelle dirigeante orchestrera la stratégie et les actions d’influence de l’organisation professionnelle pour la construction d’un environnement favorable aux 2200 entreprises textiles qui font face aujourd’hui à de nombreux défis économiques et sociétaux. Elle aura également pour mission l’animation du réseau territorial ainsi que le développement des différents partenariats de l’Uit.

Yves Dubief, le président de l’Uit, a commenté : « l’expérience de Vanessa de Saint-Blanquat au sein d’organismes professionnels de premier plan est un atout pour défendre nos entreprises, elle saura porter haut et fort la voix du textile ».

« La filière textile est en plein rebond. Elle a des caractéristiques uniques alliant tradition et innovation, c’est le moment de la repositionner en tant qu’interlocuteur de poids vis-à-vis de ses concurrents et d’en offrir une image attractive aux jeunes talents. Je suis heureuse de porter ce challenge et m’appuierai sur le dynamisme de ses acteurs » a déclaré de son côté Vanessa de Saint-Blanquat.

L’Union des Industries Textiles, membre du Medef et d’Euratex (Confédération européenne du textile et de l'habillement), regroupe les entreprises du secteur en France pour la mode et le luxe, la maison, et les marchés techniques (automobile, aéronautique, santé, construction...). Elle assume trois missions principales : construire un environnement favorable à l'activité textile en France et en Europe. Définir la stratégie de lobbying de la profession sur tous les sujets d'intérêt général comme la fiscalité de production, la R§D, le développement durable. Animer enfin le dialogue social de la branche et favoriser le développement de des compétences dans l'industrie textile.

photo : Vanessa de Saint-Blanquat

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS