(publicité)
(publicité)
Après A Little Market, Un Grand Marché fait la promotion du “made in France”

En juillet dernier, A Little Market, la plateforme française dédiée au petit artisanat en ligne, annonçait sa fermeture après neuf ans d’existence et laissait ainsi des centaines de milliers de créateurs et d’auto-entrepreneurs quasiment “orphelin”. Cette triste fermeture a pourtant été l’élément déclencheur du projet “Un grand Marché” : “En 2015, A Little Market se fait racheter par le concurrent américain Etsy. L’entreprise a fonctionné pendant deux années et le 3 juillet 2017, ils ont annoncé la fermeture du site pour rapatrier l’ensemble des créateurs sur une seule plateforme, Etsy”, rappelle Pierre Léonardi, l’un des fondateurs d’Un Grand Marché. “Les clients se sont très vite positionnés car les conditions tarifaires ne sont pas les mêmes sur Etsy qui est une plateforme internationale et la concurrence internationale ne leur convenaient pas. Nous nous sommes alors dit qu’il fallait développer une plateforme cent pour cent française”, confie-t-il.

L’entreprise s’est donné alors pour défi de construire en deux mois un site de e-commerce visant à fédérer créateurs, artisans et commerçants. C’est ainsi que la plateforme Un Grand Marché est mise en ligne le 2 octobre 2017 avec déjà “850 000 créations qui sont la propriété de 5000 créateurs”. Le site propose cependant une offre sensiblement différentes de celle du prédécesseur : “Nous prenons une commission de douze pour cent sur les produits vendus et surtout nous ne prenons rien sur les frais de port”, dévoile l’entrepreneur.

Après A Little Market, Un Grand Marché fait la promotion du “made in France”

Des débuts encourageants

Un projet plutôt bien accueilli par les créateurs et artisans puisque : “ 7500 vendeurs en ligne proposent déjà un million de produits”, mais aussi par la clientèle : “les chiffres de fréquentation sont très bons, nous avons eu deux millions de visiteurs le premier mois. Aujourd’hui, nous comptons quinze mille utilisateurs et les commandes doublent tous les quinze jours, ce qui est très encourageant” admet Pierre Leonardi avant d’ajouter : “Le volume des ventes réalisées en octobre correspond aux trois premiers mois du prévisionnel, le point d'équilibre sera atteint sans doute dans les six mois.”

À l’origine du projet “Un grand Marché”, neuf entrepreneurs dont un graphiste, un juriste mais aussi des personnes spécialisées dans la communication et qui ont tous un point commun : “dans notre entourage nous avons réalisé que beaucoup de personnes utilisaient la plateforme a Little Market. Donc nous avons souhaité lancer le projet d’une part pour les utilisateurs et créateurs mais aussi pour nos proches”, conclu Pierre Léonardi.

Photo : Un Grand Marché