• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Excursion dans l’une des nouvelles boutiques de Don’t Call Me Jennyfer

Excursion dans l’une des nouvelles boutiques de Don’t Call Me Jennyfer

By Julia Garel

15 mars 2022

Retail |EN IMAGES

Crédit : Don’t Call Me Jennyfer (via Zmirov Communication)

Presque deux ans après l’intégration de son nouveau concept retail à Lyon, l’enseigne Don’t Call Me Jennyfer poursuit son repositionnement en multipliant les ouvertures, rénovations et transferts de magasins.

Axé sur la Gen Z, le concept retail proposé dans les boutiques Don’t Call Me Jennyfer s’articule autour de cabines Tiktok, de caisses en Self-check out, d’un corner denim et d’un bar à licences regroupant les tee-shirts issus de licences diverses (Disney, Netflix, Smiley...). Baptisé « concept Pop Up », il ne s’agit toutefois pas de points de vente éphémères : « Ces boutiques ne sont pas des pop-up stores à proprement parler, le terme pop-up désigne notre nouveau concept et la nouvelle image de notre parc de magasins », précise l’enseigne par mail.

Crédit : Don’t Call Me Jennyfer (via Zmirov Communication)

Don’t Call Me Jennyfer : 240 magasins

Douze boutiques reprenant le concept devraient ouvrir en 2022. Ce chiffre comprend des ouvertures, des rénovations et des transferts de magasins. Après une ouverture à Brest en début d’année, l’enseigne a notamment ajouté à sa liste les villes de Rouen et d’Orléans. Cergy, Anglet, dans le centre commercial BAB2, et Avignon compléteront la série au mois de mars. L’entreprise compte à ce jour 240 magasins.

Crédit : Don’t Call Me Jennyfer (via Zmirov Communication)

Sous la houlette de Sébastien Bismuth, président associé de la marque, Don’t Call Me Jennyfer – autrefois baptisée Jennyfer – a rajeuni son cœur de cible pour s’adresser aujourd’hui à une clientèle de 15-21 ans. En ce sens, la marque a mis en place des collaborations avec des Youtubers et divers influenceurs dont Mc Fly et Carlito, Bilal Hassani ou encore Lena Situation. Elle a également lancé en 2021 son propre média sur le réseau TikTok (voir notre article sur le sujet ici).

Crédit : Don’t Call Me Jennyfer (via Zmirov Communication)
Crédit : Don’t Call Me Jennyfer (via Zmirov Communication)
Crédit : Don’t Call Me Jennyfer (via Zmirov Communication)
Don’t Call Me Jennyfer